Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Greffe d’îlots de Langerhans du pancréas

Par

Martin Hertl

, MD, PhD, Rush University Medical Center

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La greffe d’îlots de Langerhans est le prélèvement chirurgical du pancréas chez une personne récemment décédée, suivi de la séparation des îlots de Langerhans du pancréas et de leur injection chez une personne atteinte de diabète sévère dont le pancréas ne produit plus d’insuline.

La greffe d’îlots de Langerhans peut être une option pour les personnes diabétiques dont le pancréas n’est plus capable de produire d’ insuline. Les cellules du pancréas qui produisent l’insuline s’appellent îlots de Langerhans.

Il est plus simple et plus sûr de transplanter des îlots de Langerhans que de réaliser une transplantation du pancréas, et environ 75 % des personnes qui en bénéficient n’ont plus besoin d’ insuline après un an et peuvent ne plus en avoir besoin durant de nombreuses autres années. Toutefois, la réussite à long terme de la transplantation d’îlots de Langerhans n’est pas encore prouvée.

Procédure

Ces derniers peuvent être séparés du pancréas d’un donneur décédé. Ils sont ensuite transplantés par injection dans une veine qui mène au foie. Ils se logent dans les petits vaisseaux sanguins hépatiques, où ils sont capables de vivre et de produire de l’ insuline. Il arrive de pratiquer deux ou trois perfusions, ce qui nécessite deux ou trois donneurs décédés. Le receveur commence à prendre des médicaments pour inhiber le système immunitaire (immunosuppresseurs), notamment des corticoïdes, afin de réduire le risque de rejet.

Certaines personnes doivent se faire retirer le pancréas en raison de troubles tels qu’une pancréatite chronique. Elles deviennent ensuite diabétiques même si elles ne l’étaient pas auparavant. Après l’ablation du pancréas, le médecin peut parfois prélever les îlots de Langerhans du propre pancréas de la personne. Ils peuvent ensuite lui être réimplantés (autogreffe). Les cellules appartenant à la personne, les immunosuppresseurs sont inutiles.

Complications

Un rejet peut survenir. Les médecins le détectent en mesurant le taux de sucre (glucose) et d’une protéine appelée hémoglobine A1C dans le sang (comme pour le diabète).

D’autres complications sont dues à la procédure. Elles incluent un saignement et des caillots sanguins dans la veine alimentant le foie (veine porte).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment les lymphocytes T reconnaissent-ils les antigènes...
Vidéo
Comment les lymphocytes T reconnaissent-ils les antigènes...
Les cellules T (lymphocytes), dans le cadre du système de surveillance immunitaire, doivent...
Traitement par cellules souches allogènes
Vidéo
Traitement par cellules souches allogènes
Les cellules souches sont des cellules uniques que l’on trouve dans la moelle osseuse ou le...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE