Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Transplantation de l’intestin grêle

Par

Martin Hertl

, MD, PhD, Rush University Medical Center

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La transplantation de l’intestin grêle est le prélèvement de l’intestin grêle chez une personne récemment décédée, suivi de son implantation, parfois avec d’autres organes, chez une personne qui ne peut pas absorber suffisamment de nutriments en raison d’une maladie de l’intestin grêle.

Une transplantation de l’intestin grêle peut être pratiquée lorsqu’une personne ne reçoit pas suffisamment de nutriments pour les raisons suivantes :

  • Elle souffre d’un trouble sévère qui empêche l’intestin d’absorber les nutriments.

  • L’intestin a dû être retiré en raison d’une maladie ou d’une blessure.

  • La personne présente plusieurs tumeurs, des abcès chroniques ou d’autres problèmes qui obstruent l’intestin.

  • Elle doit être nourrie par voie intraveineuse (nutrition parentérale totale) mais cela n’est plus possible en raison de problèmes tels qu’une insuffisance hépatique ou la récurrence d’infections.

La greffe de l’intestin grêle est réalisée moins souvent car il existe de nouveaux traitements et techniques la rendant moins nécessaire.

Après 3 ans, plus de 50 % des greffons d’intestins grêles fonctionnent toujours et environ 65 % des personnes ayant bénéficié d’une telle greffe sont toujours en vie.

Procédure

L’intestin grêle peut être greffé seul ou avec d’autres organes (foie, estomac et/ou pancréas). Ces procédures peuvent être très compliquées.

Le chirurgien retire la partie atteinte de l’intestin grêle du receveur et la remplace par un morceau sain de l’intestin grêle du donneur. Les vaisseaux sanguins du receveur et ceux du greffon sont raccordés et l’intestin du donneur est raccordé au tube digestif du receveur.

Une partie de l’intestin grêle greffé est raccordée à une ouverture pratiquée au travers de l’abdomen jusqu’à la peau (iléostomie). Cette ouverture permet aux médecins de surveiller le fonctionnement de la greffe et de vérifier qu’il n’y a pas de problème. Généralement, l’ouverture peut être refermée après un certain temps. Les déchets de l’organisme passent à travers l’iléostomie et se vident dans une poche.

Complications

La transplantation peut causer diverses complications. Les greffons intestinaux sont particulièrement sujets à la fois aux infections et aux rejets.

Rejet

Un rejet survient chez au moins 30 à 50 % des personnes environ au cours de l’année suivant la greffe de l’intestin grêle. Les symptômes incluent diarrhée, fièvre et crampes abdominales.

Après la transplantation, le médecin contrôle l’intestin à l’aide d’une sonde d’observation (endoscope) afin d’y détecter d’éventuels signes de rejet. Cet examen est pratiqué fréquemment, parfois une fois par semaine au début. Il est ensuite espacé de quelques semaines puis de plusieurs mois.

Maladie du greffon contre l’hôte

Étant donné que l’intestin grêle contient du tissu lymphatique en grande quantité, le nouveau tissu intestinal peut produire des cellules qui attaquent les cellules du receveur, induisant une réaction du greffon contre l’hôte.

Autres complications

Parfois, le nouveau tissu intestinal développe des problèmes au niveau des vaisseaux sanguins et n’est donc pas suffisamment irrigué. Le tissu doit être retiré par voie chirurgicale. À terme, les personnes peuvent également développer un lymphome.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Greffe de cellules souches autologues
Vidéo
Greffe de cellules souches autologues
Les cellules souches sont des cellules uniques qui se trouvent dans la moelle osseuse ou dans...
Traitement par cellules souches allogènes
Vidéo
Traitement par cellules souches allogènes
Les cellules souches sont des cellules uniques que l’on trouve dans la moelle osseuse ou le...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE