Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Trouble psychotique bref

Par

Carol Tamminga

, MD, UT Southwestern Medical Dallas

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les symptômes du trouble psychotique bref ressemblent aux délires, aux hallucinations ou à d’autres symptômes psychotiques de la schizophrénie, mais ils durent beaucoup moins longtemps (de 1 jour à 1 mois).
 

Les personnes atteintes d’un trouble psychotique bref présentent au moins l’un des symptômes suivants :

  • Délires (croyances que la personne refuse de voir comme fausses malgré de solides preuves)

  • Hallucinations

  • Discours désorganisé

  • Comportement très désorganisé ou catatonique (immobile ou sans réaction)

Les médecins diagnostiquent un trouble psychotique bref si les symptômes de la personne durent moins d’un mois et si un autre trouble ne permet pas de mieux expliquer les symptômes. D’autres troubles qui peuvent produire des symptômes similaires incluent des effets indésirables médicamenteux, des problèmes médicaux comme une tumeur cérébrale ou une épilepsie du lobe temporal, la schizophrénie, et le trouble schizo-affectif.

Le traitement du trouble psychotique bref est similaire au traitement de la schizophrénie, il nécessite une surveillance médicale et parfois un traitement à court terme avec des médicaments antipsychotiques

Les rechutes sont fréquentes, mais les personnes atteintes d’un trouble psychotique bref fonctionnent généralement bien entre les épisodes et présentent peu ou pas de symptômes.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE