Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Maladie impliquant le dépôt de cristaux de phosphate de calcium de base et maladie impliquant le dépôt de cristaux d’oxalate de calcium

Par

Brian F. Mandell

, MD, PhD, Cleveland Clinic

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le phosphate de calcium de base et l’oxalate de calcium sont des composés chimiques naturellement présents dans l’organisme. Ces composés peuvent former des cristaux qui provoquent des symptômes articulaires similaires à ceux de la goutte (y compris une podagre), de l’arthrite à pyrophosphate de calcium (anciennement appelée pseudogoutte), ou parfois d’autres maladies articulaires. Les cristaux de phosphate de calcium de base et d’oxalate de calcium peuvent également se former dans les tendons et les tissus conjonctifs.

Dépôt de cristaux de phosphate de calcium basique

Les cristaux de phosphate de calcium de base peuvent détruire les articulations et provoquer une inflammation sévère à l’intérieur et autour de l’articulation.

Le syndrome de l’épaule de Milwaukee, qui est un trouble destructeur affectant principalement les épaules et souvent les genoux chez les femmes âgées, est un exemple.

La pseudopodagre aiguë est une autre affection articulaire provoquée par des cristaux de phosphate de calcium basique et peut évoquer une goutte. Elle affecte les articulations du gros orteil et se développe chez des femmes jeunes (moins souvent des hommes jeunes).

Diagnostic

  • Radiographies

  • Examen microscopique du liquide articulaire

Pour contrôler la présence de ces cristaux, les médecins utilisent la radiographie. Les cristaux de calcium basique sont parfois visibles sur les radiographies autour des articulations, mais généralement pas dans le cartilage articulaire.

Les médecins peuvent également avoir besoin d’une aiguille pour prélever le liquide articulaire (ponction articulaire) et l’analyser en vue de déceler la présence éventuelle de ces cristaux. Les cristaux d’oxalate de calcium sont visibles au microscope à lumière polarisée, mais les cristaux de phosphate de calcium basique, qui sont de taille bien inférieure, ne sont généralement visibles qu’au moyen d’un colorant spécial ou d’un microscope spécial (microscope électronique à transmission).

Traitement

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens

  • Colchicine administrée par voie orale

  • Injection de corticoïdes dans l’articulation

Ces maladies sont généralement traitées de la même façon que la goutte, avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), de la colchicine prise par voie orale ou une injection de corticoïdes dans l’articulation ({blank} Médicaments utilisés dans le traitement de la goutte).

Il n’est pas possible d’éliminer complètement les cristaux de l’organisme.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
COLCRYS
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE