Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Ganglions synoviaux

(Kystes ganglionnaires)

Par

David R. Steinberg

, MD, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les ganglions synoviaux sont des gonflements survenant sur les articulations ou sur les gaines des tendons de la main et du poignet et contenant un liquide gélatineux.

  • On ne sait pas pourquoi des ganglions synoviaux se développent.

  • Les ganglions synoviaux ne provoquent généralement aucun symptôme.

  • Les médecins fondent leur diagnostic sur un examen.

  • Si les ganglions synoviaux causent des symptômes, le liquide est ponctionné à l’aide d’une aiguille ou le ganglion est retiré par voie chirurgicale.

En général, ils apparaissent spontanément entre 20 et 50 ans. Les femmes sont touchées 3 fois plus souvent que les hommes. Les ganglions se développent généralement sur la partie postérieure du poignet. Les ganglions se développent aussi sur la face antérieure du poignet, dans la paume à la base du doigt, et au dos des doigts, quelques millimètres derrière la cuticule (ils sont également appelés « kystes mucoïdes »).

On ne connaît pas les raisons pour lesquelles les ganglions se développent sur le poignet, même s’ils peuvent être liés à une lésion antérieure. En général, les ganglions du dos des doigts sont dus à l’arthrite des articulations distales. Cependant, dans la plupart des cas, la présence d’un kyste ganglionnaire ne signifie pas le développement d’une arthrite.

Le saviez-vous ?

  • Le remède de grand-mère qui consiste à frapper un kyste ganglionnaire avec un livre n’est pas conseillé.

Symptômes

Les ganglions sont des gonflements durs, lisses et ronds ou ovales, qui apparaissent sous la peau. Ils contiennent un liquide transparent, gélatineux et généralement collant. En général, ils ne sont pas douloureux, mais ils peuvent parfois entraîner une gêne.

Diagnostic

Le médecin peut poser rapidement le diagnostic de ganglion en examinant la main.

Traitement

  • Ponction du liquide à l’aide d’une aiguille

  • Ablation chirurgicale

La plupart des ganglions disparaissent sans traitement, donc un traitement n’est pas forcément nécessaire. Cependant, s’ils deviennent inesthétiques, entraînent une gêne ou continuent de grossir, le liquide gélatineux qui les remplit peut être aspiré par le médecin à l’aide d’une seringue (« ponction »). La ponction est efficace dans 50 % des cas. Après la ponction, on injecte parfois un corticoïde pour réduire la gêne. Les personnes présentant un ganglion ne doivent pas placer la main sur une surface dure (comme une table) pour écraser le ganglion avec un gros livre ou un autre objet dur. Cette méthode peut provoquer des lésions et n’est pas fiable.

Chez 40 à 70 % des personnes environ, l’ablation chirurgicale peut être nécessaire. Après l’ablation chirurgicale, le ganglion réapparaît dans 5 à 15 % des cas environ.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Qu’est-ce que la goutte ?
Vidéo
Qu’est-ce que la goutte ?
Modèles 3D
Tout afficher
Syndrome du canal carpien
Modèle 3D
Syndrome du canal carpien

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE