Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Enthésopathie du tendon d’Achille

Par

Kendrick Alan Whitney

, DPM, Temple University School of Podiatric Medicine

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

L’enthésopathie du tendon d’Achille est une douleur à l’endroit où le tendon d’Achille s’insère dans la partie postérieure du calcanéum.

  • En général, les personnes ressentent une douleur à la marche, à l’arrière du talon.

  • Le diagnostic inclut notamment un examen du tendon.

  • Des étirements, des attelles nocturnes et des talonnettes peuvent être utiles.

La cause de l’enthésopathie du tendon d’Achille est une traction chronique du tendon d’Achille, à l’endroit où il s’insère dans le calcanéum. La contraction ou le raccourcissement des muscles du mollet du fait de la sédentarité et du surpoids ou d’une sursollicitation, dans le cas d’un athlète, augmentent le risque. Il arrive parfois que les personnes présentant une enthésopathie du tendon d’Achille aient une arthrite localisée à un autre endroit (spondylarthrite).

Les antibiotiques appelés fluoroquinolones augmentent le risque de tendinite du tendon d’Achille et de rupture du tendon, tout particulièrement chez les personnes de plus de 60 ans.

En général, les personnes ressentent une douleur à la marche, à l’arrière du talon sous le bord supérieur de la chaussure.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

Le diagnostic d’enthésopathie du tendon d’Achille est posé d’après un examen clinique du tendon. Le diagnostic est confirmé si les patients présentent une sensibilité au toucher au niveau du tendon, là où il se fixe à l’os du talon. La flexion manuelle de la cheville vers le haut lors de l’examen aggrave généralement la douleur.

Traitement

  • Étirements, attelles nocturnes et talonnettes

Des exercices d’étirement des muscles du mollet pendant 10 minutes deux à trois fois par jour peuvent être utiles. La personne peut se placer face à un mur, à un bras de distance, et s’étirer le muscle du mollet en gardant les genoux droits et en fléchissant le pied vers le haut.

Pour réduire la sollicitation du tendon d’Achille à la marche, le pied et la cheville doivent être bougés activement dans toutes leurs amplitudes de mouvement pendant une minute environ lorsque la personne se relève après une longue période de repos.

Il est également possible d’utiliser des attelles nocturnes pour étirer le tendon pendant la nuit et empêcher les muscles du mollet de devenir trop raides.

Des talonnettes sont utilisées temporairement pour les deux pieds afin de soulager la douleur, de réduire la sollicitation du tendon et de corriger le mouvement anormal de la hanche ou du dos lors de la marche.

Les médecins peuvent envisager la thérapie extracorporelle par ondes de choc (extracorporeal pulse activation therapy [EPAT]) chez les personnes dont l’enthésopathie a du mal à guérir. Avec ce traitement, les médecins utilisent un dispositif envoyant des ondes de choc de pression au talon. Les ondes de pression stimulent la circulation sanguine, ce qui peut faciliter la guérison.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Arthrodèse lombaire
Vidéo
Arthrodèse lombaire
Les disques intervertébraux composent un quart de notre colonne vertébrale et sont le système...
Modèles 3D
Tout afficher
Système musculosquelettique du genou
Modèle 3D
Système musculosquelettique du genou

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE