Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Syndrome du canal tarsien

(névralgie du nerf tibial postérieur)

Par

Kendrick Alan Whitney

, DPM, Temple University School of Podiatric Medicine

Revue/Révision complète oct. 2021 | Modifié nov. 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE

Le syndrome du canal tarsien se traduit par une douleur de la cheville, du pied et parfois des orteils, causée par une compression ou une lésion du nerf qui innerve le talon et la plante (nerf tibial postérieur).

  • Les symptômes incluent brûlure ou picotements douloureux survenant lorsque les personnes marchent ou portent certaines chaussures.

  • Le diagnostic repose sur l’examen clinique du pied et des études de la conduction nerveuse.

  • Des injections de corticoïdes, des orthèses et, parfois, une chirurgie sont nécessaires pour soulager la douleur.

Le nerf tibial postérieur court de la partie postérieure du mollet jusqu’au talon et à la plante du pied, à travers un canal fibreux (canal tarsien). Lorsque les tissus proches du canal tarsien sont inflammatoires, ils peuvent gonfler et comprimer le nerf, ce qui provoque la douleur.

Les affections pouvant causer le syndrome du canal tarsien ou y contribuer sont les fractures, le gonflement de la cheville en raison d’une insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque (IC) L’insuffisance cardiaque est un trouble dans lequel le cœur est incapable de faire face aux demandes du corps, ce qui entraîne une réduction du flux sanguin, un retour (congestion) de sang dans... en apprendre davantage Insuffisance cardiaque (IC) ou d’une insuffisance rénale Présentation de l’insuffisance rénale Ce chapitre inclut une nouvelle section sur le COVID-19 et la lésion rénale aiguë (LRA). L’insuffisance rénale est l’incapacité des reins à filtrer correctement les déchets métaboliques du sang... en apprendre davantage et l’activité insuffisante de la glande thyroïde (hypothyroïdie Hypothyroïdie L’hypothyroïdie résulte de l’hypoactivité de la thyroïde qui provoque une diminution de la production d’hormones thyroïdiennes et un ralentissement des fonctions vitales. Les expressions du... en apprendre davantage Hypothyroïdie ). De même, des affections comme la goutte Goutte La goutte est une maladie dans laquelle un dépôt de cristaux d’acide urique s’accumule dans les articulations, du fait du taux élevé d’acide urique dans le sang (hyperuricémie). L’accumulation... en apprendre davantage Goutte ou l’ arthrose Polyarthrite rhumatoïde (PR) La polyarthrite rhumatoïde est une arthrite inflammatoire dans laquelle les articulations, généralement des mains et des pieds, développent une inflammation, donnant lieu à un gonflement, une... en apprendre davantage Polyarthrite rhumatoïde (PR) peuvent causer une inflammation des articulations. Une mauvaise posture du pied peut également y contribuer si la cheville effectue une rotation interne trop importante et traumatise le nerf du canal tarsien.

Symptômes du syndrome du canal tarsien

La douleur, le symptôme le plus fréquent du syndrome du canal tarsien, crée généralement une sensation de brûlure ou de fourmillement, survenant en station debout, à la marche ou lorsque la personne porte un type de chaussures spécifique. La douleur siège à la cheville (en général, la face interne), irradie aux orteils et s’aggrave généralement lors de la marche. Elle est soulagée au repos. Lorsque la maladie progresse, la douleur peut également survenir au repos.

Diagnostic du syndrome du canal tarsien

  • Examen clinique du pied

  • Parfois, études de la conduction nerveuse

Le médecin met en évidence cette pathologie en palpant le pied atteint au cours d’un examen clinique. Par exemple, la percussion de la région lésée ou comprimée juste sous l’os de la cheville déclenche souvent des fourmillements (appelés « signe de Tinel »), irradiant au talon, à la voûte plantaire ou aux orteils.

Traitement du syndrome du canal tarsien

  • Injections de corticoïdes

  • Orthèses

  • Parfois, chirurgie

Des injections d’un mélange de corticoïdes et d’anesthésiant au niveau de la zone peuvent soulager la douleur due au syndrome du canal tarsien. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens Anti-inflammatoires non stéroïdiens Les antalgiques (analgésiques) sont les principaux médicaments utilisés pour traiter la douleur. Les médecins choisissent un antalgique selon le type et la durée de la douleur, et selon les... en apprendre davantage (AINS) peuvent être utilisés au début et peuvent soulager certains symptômes.

Le bandage du pied et la mise en place dans la chaussure de dispositifs (orthèses) fabriqués spécialement constituent d’autres traitements.

Si aucun autre traitement ne soulage la douleur, une intervention chirurgicale destinée à soulager la compression du nerf peut être nécessaire.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE