Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Par

Alexandra Villa-Forte

, MD, MPH, Cleveland Clinic

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La pseudopolyarthrite rhizomélique implique une inflammation de la membrane qui tapisse les articulations, ce qui entraîne d’importantes douleurs et une raideur des muscles du cou, du dos, des épaules et des hanches.

  • Sa cause est inconnue.

  • Le cou, le dos, les épaules et les hanches sont raides et douloureux.

  • Le diagnostic repose généralement sur les symptômes et les résultats des analyses de sang.

  • L’état de santé de la plupart des personnes s’améliore considérablement lors de la prise de prednisone, un corticoïde.

La pseudopolyarthrite rhizomélique survient chez des personnes de plus de 55 ans. Les femmes sont davantage touchées que les hommes. La cause de la pseudopolyarthrite rhizomélique est inconnue. La pseudopolyarthrite rhizomélique peut survenir avant, après ou en même temps que l’artérite à cellules géantes (artérite temporale). Certains experts pensent que les deux maladies sont des variantes d’un même processus anormal. La fréquence de la pseudopolyarthrite rhizomélique semble plus importante.

Symptômes

Les symptômes de la pseudopolyarthrite rhizomélique peuvent apparaître brutalement ou progressivement. Une douleur grave et une raideur apparaissent dans le cou, les épaules, le haut et le bas du dos et les hanches. La raideur et la gêne s’aggravent le matin et après des périodes d’inactivité. Elles sont parfois suffisamment graves pour empêcher les personnes de se lever de leur lit et d’effectuer des activités simples. Les personnes se sentent faibles, mais les muscles ne sont pas lésés ni affaiblis. Les personnes peuvent également présenter de la fièvre, un sentiment de malaise général ou une dépression, ainsi qu’un amaigrissement involontaire.

Certaines personnes atteintes de pseudopolyarthrite rhizomélique présentent également des symptômes d’artérite à cellules géantes avec risque de cécité. Une arthrite modérée peut survenir mais, si elle est grave ou s’il s’agit du symptôme principal, il y a des chances que le diagnostic soit une polyarthrite rhumatoïde.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Analyses de sang

  • Réponse à la corticothérapie

Les médecins fondent le diagnostic de pseudopolyarthrite rhizomélique sur les symptômes et les résultats de l’examen clinique. Les médecins réalisent d’autres examens, tels que des analyses de sang, pour distinguer la pseudopolyarthrite rhizomélique d’autres affections. En général, les analyses de sang incluent les éléments suivants :

  • Vitesse de sédimentation des érythrocytes (VS), taux de protéine C-réactive, ou les deux : Chez les personnes atteintes de pseudopolyarthrite rhizomélique, les résultats des deux analyses sont généralement très élevés, signant une inflammation en phase active.

  • Numération formule sanguine : Cette analyse est effectuée pour rechercher une anémie.

  • Thyréostimuline (TSH) : Cette analyse est effectuée pour écarter une hypothyroïdie, qui peut entraîner une faiblesse et parfois des douleurs au niveau des muscles des épaules et des hanches.

  • Créatine kinase : Cette analyse est effectuée pour rechercher des atteintes des tissus musculaires (myopathie), qui peuvent causer une faiblesse et des douleurs au niveau des muscles des épaules et des hanches. Si le taux de créatine kinase dans le sang est élevé, l’atteinte musculaire est probable. Chez les personnes atteintes de pseudopolyarthrite rhizomélique, il n’y a pas d’atteinte musculaire, donc le taux de créatine kinase est normal.

  • Analyses du facteur rhumatoïde et des anticorps anti-peptide cyclique citrulliné : Ces anticorps sont présents dans 80 % des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, mais pas chez les personnes atteintes de pseudopolyarthrite rhizomélique. Cette analyse permet aux médecins de faire la distinction entre les deux maladies.

Le diagnostic est également étayé par la façon dont les personnes répondent aux corticoïdes parce que la plupart des personnes atteintes de pseudopolyarthrite rhizomélique se sentent beaucoup mieux très rapidement si elles sont traitées avec de faibles doses de corticoïdes.

Traitement

  • Prednisone

La prise d’une faible dose de prednisone, un corticoïde, permet généralement une nette amélioration. Si les personnes sont également atteintes d’artérite à cellules géantes, une dose supérieure est prescrite afin de réduire le risque de cécité. Lorsque les symptômes régressent, la dose de corticoïdes est réduite progressivement jusqu’à la dose minimale efficace. De nombreuses personnes peuvent cesser de prendre de la prednisone au bout de deux ans environ. Cependant, certaines personnes doivent prendre une faible dose pendant plusieurs années.

Les corticoïdes causent fréquemment des effets indésirables chez les personnes âgées ( Projection sur le vieillissement : Artérite à cellules géantes et pseudopolyarthrite rhizomélique).

L’artérite à cellules géantes peut se manifester au début de la pseudopolyarthrite rhizomélique ou bien plus tard, parfois même après que les personnes sont soignées pour la maladie. Par conséquent, toutes les personnes doivent informer immédiatement leur médecin en cas de céphalées, de douleurs musculaires à la mastication, de crampes ou de fatigue inhabituelles au niveau des bras ou des jambes lors d’exercices physiques ou de problèmes de vision.

Informations supplémentaires

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
RAYOS
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système musculosquelettique
Vidéo
Présentation du système musculosquelettique
Modèles 3D
Tout afficher
Système musculosquelettique du genou
Modèle 3D
Système musculosquelettique du genou

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE