Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Cyanose

Par

Rebecca Dezube

, MD, MHS, Johns Hopkins University

Dernière révision totale févr. 2020| Dernière modification du contenu févr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La cyanose est une coloration anormale bleutée de la peau, due à l’oxygénation insuffisante du sang.

La cyanose apparaît lorsque du sang appauvri en oxygène (désoxygéné) et de couleur bleuâtre plutôt que rouge, perfuse la peau. La cyanose peut être provoquée par divers types de maladies pulmonaires ou cardiaques graves, qui entraînent un abaissement du taux d’oxygène dans le sang. La cyanose peut aussi être la conséquence de certaines malformations cardiovasculaires qui permettent au sang de couler directement vers le cœur sans jamais passer près des sacs d’air du poumon (alvéoles) où l’oxygène est extrait de l’air. Cette circulation sanguine anormale est un shunt.

En cas de shunt, le sang (appauvri en oxygène) provenant des veines de l’organisme peut couler directement dans les veines qui conduisent le sang des poumons vers les cavités gauches du cœur, voire directement dans les cavités gauches du cœur. Ce sang appauvri en oxygène est alors envoyé dans l’organisme, pour circuler à travers la peau et les autres tissus.

La quantité d’oxygène dans le sang peut être estimée au moyen d’une oxymétrie de pouls, dans laquelle un capteur est attaché à un doigt ou à un lobe d’oreille ; sinon, elle peut être mesurée directement par gazométrie artérielle. L’identification de la cause de la diminution de l’oxygène dans le sang et de la cyanose qui en résulte peut nécessiter des radiographies du thorax, une échocardiographie, un cathétérisme cardiaque, des épreuves fonctionnelles respiratoires et parfois d’autres examens.

L’oxygénothérapie est souvent le premier traitement administré, de la même manière que pour d’autres affections dans lesquelles le taux d’oxygène dans le sang est faible. Nombre de malformations causant des shunts peuvent être traitées par une chirurgie ou d’autres procédures.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE