honeypot link

Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Carcinoïde bronchique

Par

Robert L. Keith

, MD, Division of Pulmonary Sciences and Critial Care Medicine, Department of Medicine, Eastern Colorado VA Healthcare System, University of Colorado

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

Les carcinoïdes bronchiques sont des tumeurs rares à croissance lente de la muqueuse des voies respiratoires (bronches).

Les tumeurs carcinoïdes (parfois appelées tumeurs neuroendocrines) se développent en général à partir des cellules endocrines qui tapissent l’intestin grêle ou d’autres parties du tube digestif, mais elles peuvent également se développer dans les voies pulmonaires (bronches) et dans d’autres organes. Les tumeurs carcinoïdes bronchiques sont plus susceptibles d’être malignes que les tumeurs carcinoïdes dans la plupart des autres organes, mais elles sont moins susceptibles de produire activement des hormones (voir Syndrome carcinoïde).

Les carcinoïdes bronchiques touchent le plus souvent les personnes âgées de 40 à 60 ans.

Symptômes

Environ la moitié des personnes atteintes de carcinoïdes bronchiques sont asymptomatiques. D’autres personnes ont des symptômes liés à l’obstruction des voies respiratoires. Ces symptômes comprennent essoufflement, respiration sifflante et toux. Une pneumonie récurrente, une toux sanglante et une douleur thoracique sont également fréquentes.

Les tumeurs carcinoïdes, y compris les carcinoïdes bronchiques, font partie des cancers qui provoquent des syndromes paranéoplasiques. Les syndromes paranéoplasiques (associés au cancer) surviennent lorsqu’un cancer entraîne des symptômes inhabituels dus à des substances qu’il fabrique et sécrète dans la circulation sanguine. Les symptômes proviennent de différents tissus et organes distants de la tumeur. Les carcinoïdes bronchiques entraînent le plus souvent :

Le syndrome carcinoïde se produit chez moins de 3 % des personnes atteintes de carcinoïdes bronchiques.

Un souffle cardiaque gauche (dû à des lésions de la valvule mitrale induites par la sérotonine) se produit rarement chez les personnes atteintes de carcinoïdes bronchiques.

Diagnostic

  • Bronchoscopie

Le diagnostic de carcinoïde bronchique est basé sur une bronchoscopie, mais une tomodensitométrie (TDM) du thorax et une scintigraphie isotopique peuvent être réalisées pour déterminer si la tumeur s’est propagée.

Traitement

  • Chirurgie

  • Parfois chimiothérapie ou radiothérapie

Le traitement du carcinoïde bronchique se fait par ablation chirurgicale avec ou sans chimiothérapie et/ou radiothérapie.

Le pronostic dépend du type de tumeur.

Informations supplémentaires

Ci-dessous se trouvent des ressources en anglais fournissant des informations et un soutien aux patients et à leurs soignants. LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de ces ressources.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Feature.AlsoOfInterst.SocialMedia

HAUT DE LA PAGE