Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Cancer du pénis

Par

Thenappan Chandrasekar

, MD, Thomas Jefferson University

Revue/Révision complète févr. 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Les faits en bref
Ressources liées au sujet

Les cancers du pénis sont généralement des cancers de la peau. Le cancer de la peau peut se présenter n’importe où sur le pénis, mais il survient fréquemment sur le gland (extrémité conique du pénis), en particulier au niveau de sa base. Les tumeurs de la peau du pénis sont peu fréquentes aux États-Unis et encore plus rares chez les hommes circoncis.

Le pénis et l’urètre
VIDÉO

Causes du cancer du pénis

La cause du cancer du pénis peut être une irritation prolongée, en général sous le prépuce. Autres facteurs de risque : infection sexuellement transmissible Présentation des infections sexuellement transmissibles (IST) Les maladies sexuellement transmissibles (vénériennes) sont des infections qui sont typiquement transmises, mais non exclusivement, d’homme à homme, lors d’un contact sexuel. Les infections... en apprendre davantage Présentation des infections sexuellement transmissibles (IST) (en particulier par le papillomavirus humain Infection par le papillomavirus humain (VPH) Le papillomavirus humain (VPH) entraîne la formation de verrues. Certains types de VPH provoquent des verrues cutanées, et d’autres types de verrues génitales (excroissances dans ou autour du... en apprendre davantage Infection par le papillomavirus humain (VPH) et le VIH/SIDA Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est une infection virale qui détruit progressivement certains globules blancs et peut aboutir au syndrome de l’immunodéficience acquise... en apprendre davantage Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ), balanite Inflammation du pénis Le prépuce du pénis et le gland (l’extrémité en forme de cône du pénis) peuvent être enflammés. La balanite est une inflammation du gland. La posthite est une inflammation de la peau qui recouvre... en apprendre davantage , non-circoncision, mauvaise hygiène et tabagisme. Un carcinome épidermoïde Carcinome épidermoïde Le carcinome épidermoïde est une tumeur maligne qui naît dans les cellules squameuses de la peau. Des excroissances épaisses et squameuses apparaissent sur la peau et ne guérissent pas. Pour... en apprendre davantage Carcinome épidermoïde est la forme la plus répandue. Les formes précoces de cancer qui sont moins fréquentes comprennent la maladie de Bowen Maladie de Bowen La maladie de Bowen est une forme précoce de carcinome épidermoïde, qui est confinée à la couche supérieure de la peau (épiderme) et n’a pas encore envahi les couches les plus profondes de la... en apprendre davantage Maladie de Bowen , la maladie de Paget extramammaire Maladie de Paget du mamelon La maladie de Paget du mamelon est un type rare de cancer du sein qui se développe dans les canaux lactifères sous le mamelon, mais qui apparaît initialement sur la peau. Le terme de maladie... en apprendre davantage Maladie de Paget du mamelon et l’érythroplasie de Queyrat.

Symptômes du cancer du pénis

En général, le cancer apparaît d’abord sous la forme d’une zone indolore et rougie, souvent ulcéreuse, mais également sous la forme d’une surface durcie ou à aspect verruqueux. À la différence de nombreuses autres excroissances, les cancers ne guérissent pas pendant des semaines. L’érythroplasie de Queyrat provoque la formation d’une zone discrète, rougeâtre, veloutée ou croûteuse sur le pénis, en général sur le gland ou dans l’intérieur du prépuce. La maladie de Bowen présente le même aspect mais sur le corps du pénis. La papulose bowenoïde se présente sous la forme de nodules généralement plus petits sur le corps du pénis. Les ganglions lymphatiques de l’aine peuvent augmenter de volume parce que le cancer s’y est propagé ou parce qu’ils sont infectés et enflammés.

Diagnostic du cancer du pénis

  • Biopsie

  • Parfois, tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique (IRM)

Pour le diagnostic du cancer du pénis, les médecins prélèvent un échantillon de tissu pour l’examiner au microscope (biopsie). Une tomodensitométrie Tomodensitométrie Une série de tests peut être utilisée en cas de suspicion d’un trouble rénal ou des voies urinaires. (Voir aussi Présentation des voies urinaires.) Les radiographies ne sont généralement pas... en apprendre davantage ou une imagerie par résonance magnétique Imagerie par résonance magnétique Une série de tests peut être utilisée en cas de suspicion d’un trouble rénal ou des voies urinaires. (Voir aussi Présentation des voies urinaires.) Les radiographies ne sont généralement pas... en apprendre davantage sont parfois réalisées pour déterminer si le cancer s’est propagé à des structures adjacentes ou à d’autres tissus en dehors du pénis. Une biopsie peut être pratiquée sur des ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflammés.

Prévention du cancer du pénis

Les stratégies de prévention du cancer du pénis comprennent la circoncision dans l’enfance, une meilleure hygiène à long terme chez les hommes non circoncis et la vaccination contre les souches de papillomavirus humain Infection par le papillomavirus humain (VPH) Le papillomavirus humain (VPH) entraîne la formation de verrues. Certains types de VPH provoquent des verrues cutanées, et d’autres types de verrues génitales (excroissances dans ou autour du... en apprendre davantage Infection par le papillomavirus humain (VPH) provoquant le cancer les plus fréquentes chez les adolescents.

Traitement du cancer du pénis

  • Parfois, crème à base de fluorouracile ou d’imiquimod topique

  • Chirurgie

  • Radiothérapie

Pour traiter des cancers précoces ou de petite taille, les médecins prescrivent une crème à base de fluorouracile ou d’imiquimod, ou retirent le cancer et une partie des tissus sains environnants par laser au cours d’une intervention chirurgicale. Pour certains cancers, la radiothérapie peut être envisagée, sous forme de grains insérés ou de radiothérapie externe. Pour d’autres cancers, les médecins retirent le cancer par une intervention chirurgicale, en préservant le pénis autant que possible. En général, les hommes qui subissent ce type d’intervention chirurgicale peuvent employer le tissu pénien restant pour la miction ou pour la fonction sexuelle. Si le cancer implique de plus grandes zones, le pénis nécessitera une intervention chirurgicale plus importante.

Parfois, le cancer du pénis se propage aux ganglions lymphatiques situés dans l’aine, et il peut s’avérer nécessaire de retirer ces ganglions. Les médecins traitent les hommes présentant des ganglions lymphatiques inguinaux multiples, bilatéraux ou volumineux, qui peuvent être préoccupants en cas de cancer, par chimiothérapie néoadjuvante (administrée pour réduire la tumeur avant l’ablation chirurgicale). Si la tumeur ne peut pas être complètement réséquée (ablation chirurgicale), une radiothérapie peut également être envisagée.

Chez la plupart des hommes, les cancers sont de petite taille et ne se propagent pas. Ces hommes survivent pendant de nombreuses années après le traitement. La plupart des hommes atteints d’un cancer s’étant propagé au-delà des ganglions lymphatiques de l’aine décèdent dans les 5 ans.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE