Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Néphrite héréditaire

(Alport Syndrome)

Par

Frank O'Brien

, MD, Washington University in St. Louis

Dernière révision totale mars 2020| Dernière modification du contenu mars 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La néphrite héréditaire est un trouble génétique entraînant une glomérulonéphrite, dans lequel la fonction rénale est réduite, du sang est présent dans l’urine, et des anomalies de l’audition et de la vision se produisent parfois.

La néphrite héréditaire est en général due à un gène défectueux situé sur le chromosome X (chromosome sexuel féminin), mais elle résulte parfois d’un gène anormal situé sur un chromosome non sexuel (autosomique). D’autres facteurs peuvent influer sur la gravité du trouble chez les personnes porteuses de ce gène défectueux. La néphrite héréditaire peut être la cause d’une maladie rénale chronique, parfois accompagnée de la perte de la quasi-totalité de la fonction rénale (insuffisance rénale).

Symptômes

Les femmes porteuses du gène défectueux sur un seul de leurs deux chromosomes X sont en général asymptomatiques, bien que leurs reins puissent fonctionner un peu moins bien que la normale. La plupart de ces femmes présentent un peu de sang dans leur urine. Parfois, les femmes perdent la quasi-totalité de la fonction rénale (insuffisance rénale).

Les hommes porteurs du gène défectueux sur leur seul chromosome X développent des troubles plus sévères parce qu’ils ne disposent pas d’un second chromosome X pour compenser l’anomalie. Les hommes développent généralement une insuffisance rénale entre 20 et 30 ans, mais, pour certains d’entre eux, le gène défectueux ne provoque pas d’insuffisance rénale avant l’âge de 30 ans.

La néphrite héréditaire peut affecter d’autres organes. Les troubles de l’audition sont fréquents, habituellement une incapacité à percevoir des sons de fréquence haute. Des cataractes peuvent également être observées, mais moins fréquemment que le déficit auditif. Les anomalies de la cornée, du cristallin ou de la rétine provoquent parfois une cécité.

Diagnostic

  • Analyse d’urine

  • Biopsie rénale

  • Analyse génétique moléculaire

L’urine est analysée. Le diagnostic est suggéré en cas de présence de sang dans l’urine, en particulier si un trouble de l’audition ou de la vision ou des antécédents familiaux de maladie rénale chronique sont présents.

Une biopsie du rein est réalisée. Parfois, une biopsie de la peau est également réalisée chez les personnes dont les membres de la famille sont atteints de néphrite héréditaire.

Des analyses génétiques sont généralement proposées aux personnes ayant des antécédents familiaux de maladie rénale.

Traitement

  • Dialyse

Il n’existe aucun traitement spécifique. Les personnes qui développent une insuffisance rénale requièrent une dialyse ou une transplantation rénale.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE