Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Comment enlever le cérumen manuellement et par irrigation

Par

Elizabeth A. Dinces

, MD, MS, Einstein/Montefiore Medical Center

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Le cérumen peut être enlevé manuellement (en utilisant divers instruments) ou par irrigation du conduit auditif.

Les non-oto-rhino-laryngologistes commencent plus souvent par la méthode d'irrigation. Parfois, les deux méthodes sont nécessaires. Les agents céruménolytiques pré-procédures peuvent faciliter les deux méthodes, mais ils sont couramment utilisés dans le cas de l'irrigation.

Indications

  • Symptômes provoqués par le cérumen impacté, tels qu'une diminution de l'audition, une douleur et un prurit locaux, des vertiges ou une sensation gênante d'oreille bouchée

  • Rarement, impossibilité de voir le tympan chez un enfant qui a des otites et de la fièvre

Le cérumen permet d'acidifier le conduit auditif et a un effet hydratant (émollient) la peau du conduit auditif. Ces deux fonctions permettent de réduire le risque d'infection et sont importantes pour la santé du conduit auditif externe. L'élimination fréquente du cérumen est déconseillée pour cette raison.

Contre-indications

Contre-indications absolues

  • L'irrigation et/ou l'utilisation d'agents céruménolytiques sont contre-indiquées si le tympan n'est pas intact, ce qui doit être suspecté en cas d'antécédents de chirurgie mastoïdienne, de tubes de drainage de l'oreille et si on ignore si la lésion du tympan a complètement guéri, ainsi qu'en cas d'antécédents de drainage de l'oreille et/ou de douleur de l'oreille lorsque de l'eau pénètre dans l'oreille

  • Traitement anticoagulant

  • d'immunodépression

  • Le diabète sucré

  • Antécédent de radiothérapie de la tête et du cou

  • Sténose ou exostose du conduit auditif

Les céruménolytiques sont contre-indiqués en cas d'allergie à l'agent.

Contre-indications relatives

  • Un patient peu coopératif ou très jeune qui ne peut rester immobile pendant la procédure

  • Cicatrices ou distorsion de la région du conduit auditif, comme après une intervention chirurgicale ou une radiothérapie

L'orientation vers un otorhinolaryngologiste est indiquée si une anesthésie générale ou une sédation profonde peuvent être nécessaires ou lorsque l'ablation est difficile.

Complications

L'élimination du cérumen est souvent effectuée par des non-oto-rhino-laryngologistes et est une cause fréquente de complications iatrogènes.

Equipement

Pour l'irrigation et l'élimination manuelle

  • Otoscope ou source de lumière et spéculum auriculaire

  • Agent céruménolytique (p. ex., docusate de sodium en vente libre, bicarbonate de sodium à 5 à 10%, peroxyde d'hydrogène à 3%, triéthanolamine, huile d'olive)

Pour l'irrigation

  • Bassin de vomissement

  • Tampon absorbant, linge ou champ barrière

  • Un cathéter de calibre 16, 18 ou 19 avec plusieurs cm de tube (p. ex., angiocathéter en plastique ou cathéter papillon dont l'aiguille a été retirée)

  • seringue de 30 à 60 mL

  • Solution d'irrigation: eau stérile ou solution physiologique à température corporelle ou légèrement supérieure

  • Parfois, alcool isopropylique, gouttes auriculaires fluoroquinolones

Pour l'élimination manuelle

  • Otoscope procédural ouvert

  • Curette mousse, en plastique souple ou curette à cérumen, petit crochet à angle droit, pince crocodile

  • Aspiration avec contrôle digital (p. ex., Baron) de taille 5 Fr

Considérations supplémentaires

  • Les patients asymptomatiques ne doivent pas subir une ablation du cérumen.

  • Les gouttes anesthésiques ne réduisent pas l'inconfort de l'élimination du cérumen et l'injection anesthésique locale est très douloureuse, de sorte qu'aucune des deux n'est utilisée.

  • Des dispositifs de type jet dentaire sont utilisés par certains, mais le flux de ces appareils (même à des réglages bas) peut rompre le tympan.

  • Un bon éclairage est essentiel à la fois pour l'examen initial du canal et pour la procédure manuelle d'élimination du cérumen.

  • La méthode d'irrigation est préférée chez les adultes souffrant de troubles mentaux, car elle ne nécessite pas que le patient reste parfaitement immobile.

  • L'ablation manuelle peut être préférée chez certains adultes, car elle peut être plus rapide et plus efficace pour éliminer les grosses accumulations durcies. Cependant, le ramollissement par un céruménolytique et l'irrigation sont souvent essayés en premier et peuvent faciliter l'élimination manuelle.

Anatomie importante

  • Le tympan est se trouve à 1 à 1,5 cm de profondeur dans le canal chez l'enfant et de 1,5 à 2 cm de profondeur chez la plupart des adultes. Éviter d'instrumenter dans l'oreille à plus de 8 mm de profondeur pour éviter d'endommager la membrane.

  • Les glandes productrices de cérumen se trouvent uniquement dans le conduit auditif externe latéral et ne sont présentes que dans la peau pileuse. Le cérumen situé plus profondément dans l'oreille y a généralement été poussé par l'utilisation d'un coton-tige ou d'un oreillette.

Positionnement

  • Il est important de vous positionner, vous et votre patient, de façon à avoir une vision optimale du conduit auditif et à être tous deux à l'aise.

  • Dans le cas de l'irrigation, le patient doit être assis ou semi-incliné avec la tête soutenue. Demander au patient ou à un assistant de tenir un bassin de vomissements sous l'oreille du patient et contre le cou et la joue.

  • En cas d'ablation manuelle, positionner le patient en décubitus dorsal ou semi-incliné, avec la tête appuyée.

  • Pour l'instillation d'un céruménolytique, positionner le patient en décubitus dorsal, la tête tournée et l'oreille vers le haut de sorte que le médicament reste dans le conduit auditif.

Description étape par étape de la procédure

Considérations générales

  • Envisager une évaluation de l'audition au lit du malade avant la procédure.

  • Conseiller au patient de ne pas bouger la tête, afin de minimiser le risque de traumatisme qui pourrait résulter d'un mouvement soudain alors qu'un instrument est dans le conduit auditif.

  • Lors d'un examen du canal ou lors de l'extraction du cérumen, tirer doucement (ou demander à un assistant de tirer) le pavillon de l'oreille vers le haut et vers l'arrière (pour les adultes) ou vers le bas et vers l'arrière (pour les enfants), pour redresser le canal selon les besoins.

  • Les patients peuvent ressentir une certaine gêne, mais vous devez arrêter la procédure si la procédure devient douloureuse et réexaminer l'oreille à la recherche de signes de lésions.

Utilisation efficace des instruments

  • Le cérumen mou est éliminé efficacement à l'aide d'irrigation et/ou d'instruments en forme de cuillère, ou de curettes.

  • Le cérumen dur est plus facilement enlevé avec un cure-oreille boucle en métal et de petits instruments à crochet.

  • L'aspiration est possible pour le cérumen très mou et les petits fragments de cérumen, mais pas pour un bouchon de cérumen de grande taille, dur ou impacté.

Irrigation

L'irrigation n'est effectuée qu'en l'absence de facteurs de risque de perforation.

  • Instiller un céruménolytique et laisser agir pendant 15 à 30 minutes.

  • Remplir la seringue avec une solution d'irrigation.

  • Introduire la tubulure d'irrigation à seulement environ 0,5 cm dans le canal et pas au-delà de la peau pileuse qui marque la jonction cartilage-os (du crâne).

  • Demander à un assistant ou au patient de tenir le bassin des vomissements sous l'oreille pour recueillir l'irrigant.

  • Diriger un jet d'eau à pression modérée autour du cérumen ou vers le haut; le cérumen peut alors être expulsé par l'eau qui s'accumule derrière lui.

  • Vous devrez peut-être faire plusieurs tentatives.

  • Si vous pouvez voir le tympan et qu'il est intact avec un peu de liquide d'irrigation retenu, vous pouvez instiller quelques gouttes d'alcool isopropylique après l'irrigation pour accélérer l'évaporation de l'eau.

Élimination manuelle

  • En l'absence de facteurs de risque de perforation, envisager d'instiller un céruménolytique et de le laisser agir pendant 15 à 30 minutes.

  • Utiliser des instruments sous visualisation directe; les insérer dans la tête instrumentale de l'otoscope et du spéculum.

  • Retirer le cérumen par aspiration ou curette (pour le cérumen mou) ou une boucle ou un crochet (pour le cérumen durci). Si nécessaire, extraire le cérumen en utilisant une pince crocodile.

Soins ultérieurs

  • Si la procédure a été arrêtée en raison de la douleur, le patient doit éviter d'avoir de l'eau dans l'oreille pendant 1 semaine et il faut lui administrer des gouttes auriculaires telles que de l'ofloxacine ou une suspension de ciprofloxacine/corticostéroïde 2 fois/jour pendant 3 à 5 jours avec un suivi pour réévaluer. Éviter les gouttes auriculaires contenant de la néomycine, qui provoque une dermatite de contact chez jusqu'à 20% des patients.

  • Réexaminer l'oreille pour évaluer le canal et le tympan.

  • Retester l'audition.

  • En cas de rétention du liquide d'irrigation mais en l'absence de suspicion de perforation, instiller quelques gouttes auriculaires à la fluoroquinolone ou à l'acide acétique pour prévenir l'infection.

  • En cas de suspicion de perforation ou de douleur au cours de la procédure, administrer une suspension de ciprofloxacine/corticostéroïdes ou un autre antibiotique fluoroquinolone et imposer des précautions hydriques jusqu'à ce que l'oreille soit réévaluée.

Avertissements et erreurs fréquentes

Trucs et astuces

  • Un bon éclairage et le confort du patient sont importants.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Testez vos connaissances
Carcinome épidermoïde oropharyngé
Le risque de cancer oropharyngé est 16 fois plus élevé dans laquelle des situations suivantes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE