Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Agents de guerre chimique incendiaires et fluorure d'hydrogène (HF)

Par

James M. Madsen

, MD, MPH, U.S. Army Medical Research Institute of Chemical Defense (USAMRICD)

Dernière révision totale févr. 2021| Dernière modification du contenu févr. 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les agents incendiaires militaires sont conçus pour éclairer le champ de bataille, déclencher des incendies, créer de la fumée pour cacher le terrain et les personnels ou pour une association de ces effets. Les agents comprennent l'essence épaissie (napalm), la thermite (TH), le phosphore blanc, et le magnésium. Ils ont des effets physiques (p. ex., brûlures) plutôt que les effets principalement chimiques des agents de guerre chimique Revue générale des agents de guerre chimique Les agents de guerre chimique sont des armes chimiques de destruction massive développées par les gouvernements pour une utilisation en temps de guerre et comprennent Les agents toxiques (visant... en apprendre davantage .

L'acide fluorhydrique (HF), utilisé dans l'industrie et dans d'autres applications, est souvent confondu avec l'acide chlorhydrique; pour cette raison, il est recommandé qu'il soit désigné comme HF. Tous ces composés peuvent créer des pertes massives.

Le napalm a une consistance gélatineuse; les autres agents incendiaires sont généralement militarisés comme des solides en poudre. L'HF à température ambiante peut être liquide ou gazeux. Les voies les plus fréquentes d'exposition sont la voie percutanée, oculaire et l'inhalation.

Physiopathologie

Les agents incendiaires provoquent des brûlures thermiques. Certains d'entre eux peuvent être utilisés dans des projectiles explosifs qui provoquent la formation d'éclats pouvant se loger dans les tissus. Le phosphore blanc peut continuer à brûler sur la peau ou les vêtements tant qu'il dispose d'un accès à l'air, et parce que le magnésium brûle sous l'eau, il va continuer à brûler dans les tissus. Le phosphore blanc est toxique et peut également avoir des effets systémiques, par découplage de la phosphorylation oxydative dans les hépatocytes, hyperphosphatémie, hypocalcémie (fixation du calcium au phosphore), lésion rénale et hyperkaliémie (due à une hypocalcémie ou à une atteinte rénale).

L'HF pénètre profondément et rapidement dans les tissus exposés, mais génère des ions hydronium relativement lentement. Le fluorure libéré par la dissociation du fluorure d'hydrogène se lie avidement au calcium et au magnésium. Cette liaison, en particulier la liaison au Ca, produit une douleur locale sévère et peut produire des effets systémiques dus à l'hypocalcémie, à l'hypomagnésémie et à l'hyperkaliémie; une coagulopathie et des troubles du rythme cardiaque mortels peuvent survenir.

Symptomatologie

L'apparition de la douleur après exposition au HF dépend de la concentration de HF; la douleur peut apparaître en une heure, mais apparaît généralement en 2 ou 3 heures. Cependant, lorsque la douleur se produit, elle est souvent intense et profonde. La peau affectée est érythémateuse, mais elle ne semble pas aussi gravement touchée que la douleur intense ne le suggère.

Diagnostic

  • Bilan clinique

La plupart des brûlures par incendie sont évidentes. Cependant, les brûlures dues à de faibles concentrations d'HF peuvent apparaître faussement anodines, et il faut être très vigilant en cas de blessures des tissus profonds et de toxicité systémique. Les brûlures par phosphore blanc peuvent briller ou fumer lorsqu'elles sont exposées à l'air.

Triage

Les brûlures par HF doivent être triées plus urgemment que leur apparence ne l'indique; les patients qui ont de grandes zones d'exposition doivent être triés immédiatement en raison du risque de toxicité systémique.

Traitement

  • Traiter comme des brûlures thermiques

  • En cas d'insuffisance cardiaque, calcium topique et parfois systémique

Dans le cas des brûlures par phosphore blanc, les zones touchées sont noyées par de l'eau ou étouffées pour éviter l'exposition à l'air. Les particules de phosphore blanc sont éliminées mécaniquement (elles adhèrent souvent étroitement à la peau) et placées dans de l'eau. Les traînées de fumée peuvent être de bons indicateurs de l'emplacement de petites particules. Une solution de bicarbonate peut être utilisée pour inonder les brûlures et mouiller les pansements des brûlures, mais le sulfate cuivrique (CuSO4) n'est plus recommandé pour ces brûlures.

Le magnésium réagit avec l'eau pour générer un gaz hautement inflammable et avec le dioxyde de carbone pour produire de l'oxyde de magnésium et du carbone. Les particules de magnésium qui brûlent ou fument dans la peau ou les tissus sous-cutanés doivent être retirées au plus vite. Si toutes les particules ne peuvent être retirées en une fois (p. ex., en raison du nombre de blessures), de l'huile peut être utilisée pour recouvrir les plaies jusqu'à ce que l'ablation puisse être effectuée.

Les patients exposés au HF doivent être décontaminés rapidement par rinçage abondant à l'eau; un produit de décontamination cutanée topique (Reactive Skin Decontamination Lotion, or RSDL®) n'a pas été testé chez des patients qui ont des expositions de la peau à HF. Cependant, le HF pénètre rapidement, et des effets locaux et systémiques importants peuvent se produire même après décontamination complète. Une pâte de gluconate de calcium ou de carbonate de calcium est appliquée aux brûlures locales. Parfois, une injection locale de gluconate de calcium à de 10% est également effectuée; certains administrent du gluconate de calcium intra-artériel. Les patients qui ont une exposition significative sont hospitalisés pour être surveillés et recevoir un traitement cardiaque par CaCl ou gluconate de calcium (voir tableau Symptomatologie et traitement de toxiques spécifiques Symptomatologie et traitement de toxiques spécifiques Les symptômes et le traitement des intoxications liées à un toxique spécifique varient (voir tableau Symptomatologie et traitement de toxiques spécifiques). Inclure toutes les complexités et... en apprendre davantage ).

Les opinions exprimées dans ce chapitre sont celles de l'auteur et ne reflètent pas la politique officielle du Department of Army, Department of Defense, ou du gouvernement des États-Unis.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Lésion hépatique
Lequel de ces critères est utilisé pour classer une lésion hépatique en grade 3 ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE