Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Cancer des trompes de Fallope

Par

Pedro T. Ramirez

, MD,

  • Professor, Department of Gynecologic Oncology and Reproductive Medicine, David M. Gershenson Distinguished Professor in Ovarian Cancer Research, and Director of Minimally Invasive Surgical Research and Education
  • The University of Texas MD Anderson Cancer Center
;


Gloria Salvo

, MD,

  • Rotating Research Resident, Department of Gynecologic Oncology and Reproductive Medicine
  • MD Anderson Cancer Center

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Le cancer des trompes de Fallope est habituellement un adénocarcinome, se révélant par une masse annexielle ou avec des symptômes atypiques. Le diagnostic, la classification par stade et le traitement principal sont chirurgicaux.

Le cancer primitif des trompes de Fallope est rare. Les patientes sont généralement ménopausées au moment du diagnostic.

Les facteurs de risque de cancer de la trompe de Fallope comprennent

  • Âge

  • Salpingite chronique

  • Infertilité

La plupart (> 95%) des cancers des trompes sont des adénocarcinomes papillaires séreux; très peu sont des sarcomes.

La propagation, comme celle du cancer de l'ovaire, est la suivante:

  • Par extension directe

  • Par ensemencement péritonéal

  • Par les lymphatiques

Symptomatologie

La plupart des patientes qui ont un cancer des trompes de Fallope ont initialement une masse annexielle ou rapportent de vagues symptômes abdominaux ou pelviens (p. ex., inconfort abdominal, des ballonnements, des douleurs). Quelques patientes ont initialement un tableau d'hydrosalpinx (triade associant douleurs pelviennes, pertes aqueuses abondantes et masse annexielle), qui est plus spécifique du cancer de la trompe de Fallope.

Diagnostic

  • TDM

  • La biopsie chirurgicale est nécessaire pour confirmer le diagnostic et pour estimer le stade

Habituellement, une TDM est réalisée. Une distension massive annexielle et un ovaire normal suggèrent un cancer des trompes de Fallope. Un test de grossesse est pratiqué pour éliminer une grossesse extra-utérine sauf si les patientes sont ménopausées.

Si un cancer est suspecté, une intervention chirurgicale est nécessaire pour le diagnostic, la classification par stades et le traitement principal.

La classification par stade chirurgicale (semblable à celle du cancer de l'ovaire) nécessite:

  • Des lavages du pelvis, des gouttières pariétocoliques et des récessus diaphragmatiques

  • Des biopsies péritonéales pelviennes et abdominales multiples

  • Un curage ganglionnaire pelvien et lomboaortique ou prélèvement des ganglions lymphatiques

Une hystérectomie totale par voie abdominale, une salpingo-ovariectomie bilatérale et une omentectomie supracolique sont habituellement effectuées en même temps que la définition du stade chirurgical.

Traitement

  • Hystérectomie abdominale totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale

  • Omentectomie supracolique

  • Parfois, intervention chirurgicale cytoréductive

Le traitement du cancer de la trompe de Fallope est l'hystérectomie totale par voie haute, avec salpingo-ovariectomie bilatérale et omentectomie. Si le cancer est à un stade plus avancé, une chirurgie de réduction tumorale est indiquée. Ces procédures peuvent être effectuées pendant la procédure chirurgicale de classification par stade.

Comme dans le cancer de l'ovaire, il faut déterminer si la chirurgie cytoréductrice première (réalisée lors de la définition chirurgicale) peut éliminer toute maladie résiduelle importante ou si la chimiothérapie et la chirurgie d'intervalle (habituellement 3 cycles de chimiothérapie néo-adjuvante suivie d'une chirurgie cytoréductrice et 3 cycles de chimiothérapie adjuvante) est la meilleure approche.

La laparoscopie peut être effectuée pour déterminer l'étendue du cancer et, dans certains cas, pour traiter le cancer. La laparoscopie permet d'évaluer minutieusement le bassin, le grêle et le colon, l'abdomen supérieur, la surface diaphragmatique et toutes les autres surfaces péritonéales.

Comme dans le cancer de l'ovaire, un score d'indice prédictif tel que le score de Fagotti peut être utilisé (voir tableau Calcul du score de Fagotti pour prédire la probabilité d'une cytoréduction optimale). Dans ce système de notation, plusieurs sites abdominaux et pelviens sont évalués et un score attribué selon l'extension du cancer. En cas de score ≥ 8, la cytoréduction primaire n'est pas envisagée comme la meilleure option et la chimiothérapie est recommandée comme traitement primaire.

Le traitement post-opératoire est identique au traitement post-opératoire du cancer de l'ovaire. La radiothérapie externe est rarement indiquée.

Points clés

  • Le cancer des trompes de Fallope est rare et touche le plus souvent les femmes ménopausées.

  • La plupart des patientes ont initialement une masse annexielle ou rapportent de vagues symptômes abdominaux ou pelviens (p. ex., inconfort abdominal, des ballonnements, des douleurs).

  • Si un cancer des trompes de Fallope est suspecté, pratiquer une TDM, suivie d'une intervention chirurgicale pour confirmer le diagnostic et le stade et traiter le cancer.

  • Traiter par hystérectomie totale par voie abdominale, salpingo-ovariectomie bilatérale et omentectomie supracolique et, si le cancer semble avancé, une chirurgie cytoréductrice.

  • Un score d'indice prédictif (p. ex., le score de Fagotti) peut être utilisé pour déterminer si la chirurgie cytoréductive est appropriée; sinon, la chimiothérapie est recommandée comme traitement primaire.

Plus d'information

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE