Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Troubles de la région orale selon les principaux sites impliqués

Troubles de la région orale selon les principaux sites impliqués

Site

Trouble ou lésion

Description

Lèvres

Atrophie actinique

Muqueuse atrophique fine avec des zones érosives; prédispose à la néoplasie

Gonflement aigu

Chéilite angulaire (chéilose)

Fissures au niveau des angles de la bouche, souvent avec macération

Cheilitis glandularis (chéilite glandulaire)

Glandes labiales inflammées, nodulaires, gonflées, conduits sécréteurs dilatés; parfois lèvres hypertrophiques, éversées

Chéilite granulomateuse

Lèvres gonflées de façon diffuse, principalement la lèvre inférieure

Bulles multiples qui se rompent rapidement, laissant des ulcères hémorragiques; dont le syndrome de Stevens-Johnson

Chéilite exfoliative

Desquamation superficielle chronique de cellules muqueuses

Une tumeur avec destruction épithéliale locale supposée être une forme de carcinome malpighien qui régresse généralement spontanément

Taches de mélanine brun foncé, avec polypose gastro-intestinale

Herpes simplex secondaire (bouton de fièvre)

Vésicule à faible durée de vie (≤ 1 jour), suivie par d'un petit ulcère douloureux (≤ 10 jours) à la bordure vermillon (fréquent)

Verruca vulgaris (verrue)

Surface irrégulière

Muqueuse buccale

Brûlure à l'aspirine

Zone blanchâtre douloureuse; une fois essuyée, expose une zone inflammée

Grains de Fordyce

Macules de couleur crème de 1 mm de diamètre; bénigne; glandes sébacées aberrantes

Petites vésicules ulcérées; infection par la souche coxsackie chez les jeunes enfants; peu sévère

Vésicules dans l'arrière de la bouche

Fibrome d'irritation

À surface lisse, en forme de dôme, sessiles

Tâches de Koplik

Macules minuscules, grisâtres avec des marges rouges près de l'orifice de la glande parotide; précurseur de la rougeole

Ligne blanche

Mince ligne blanche, typiquement bilatérale, au niveau du plan d'occlusion; bénigne

Lésion par tabac à chiquer

Blanc ou gris ondulé; habituellement derrière la lèvre inférieure; tend vers le cancer

Cancer verruqueux

Croissance lente, exophytique, habituellement bien différenciée; sur le site d'application de tabac à priser; métastases inhabituelles et tardives

Naevus spongiforme blanc

Épais plis blancs sur la plupart de la muqueuse buccale, sauf les gencives; bénin

Palais

Granulomatose avec polyangéïte (anciennement appelée granulomatose de Wegener)

Granulome médian mortel, avec destruction, séquestration et perforation osseuse

Pétéchies à la jonction du palais dur et mou

Macules rouges à violettes évoluant en papules d'indolores à douloureuses

Sialométaplasie nécrosante

Grands ulcères à développement rapide, souvent indolores; d'apparence grossièrement maligne; guérissent spontanément en 1–3 mois

Hyperplasie papillaire inflammatoire

Tissu spongieux rouge, recouvert de plis de tissu fibreux; texture veloutée; bénigne; survient sous des prothèses adjointes mal ajustées

Palais du fumeur (stomatite nicotinique)

Les zones rouges ponctuelles, sont les conduits des glandes salivaires, leur aspect est rouge entouré par une leucoplasie (souvent grave, habituellement bénigne)

Herpes simplex secondaire

Petites papules rapidement coalescentes en séries d'ulcères (rares)

Excroissance osseuse de la ligne médiane; bénigne

Langue et plancher de la bouche

Ankyloglossie

Langue qui ne peut sortir; difficultés d'élocution

Gencive repoussée par le frein de la langue

Kystes lymphoépithéliaux bénins

Nodule jaunâtre sur la partie ventrale de la langue ou antérieure du plancher de la bouche

Glossite migratrice bénigne (langue géographique, érythème migrant)

Modifications de forme d'une hyperkératose et érythème sur le dos et les bords; papilles filiformes desquamées de formes irrégulières circinées, avec souvent un centre inflammé et un bord blanc ou jaune

Kyste dermoïde

Gonflement du plancher de la bouche

Augmentation de volume de la langue (macroglossie)

Localisée ou généralisée selon le nombre de dents manquantes; les dents adjacentes peuvent indenter la langue; élargissement postérieur associé à une apnée obstructive du sommeil et à des ronflements

Langue fissurée (scrotale)

Sillons profonds dans les zones latérale et dorsale

Glossite

Langue rouge douloureuse; souvent secondaire à une autre affection, allergique ou idiopathique

Papilles sombres, allongées, filiformes

Ligne blanche

Fine ligne blanche sur les bords de la langue, habituellement bilatérale

Nodule thyroïdien lingual

Masse nodulaire lisse de tissu folliculaire thyroïdien, sur le dos très postérieur de la langue, habituellement à la ligne médiane

Gonflement douloureux sous la langue dû à une infection odontogène; peut entraîner un blocage des voies respiratoires en forçant la langue en haut et en arrière

Glossite losangique médiane

Tache rouge (habituellement) sur la ligne médiane de la langue, sans papilles; asymptomatique

Neurilemmome

Gonflement persistant, parfois sur le site d'un traumatisme antérieur; peut être douloureux

Langue pâle, lisse souvent avec glossodynie ou glossopyrosis

Ranula

Grande mucocèle pénétrante du muscle mylohyoïdien; peut plonger profondément dans le cou; gonflement du plancher de la bouche

Kyste du canal thyréoglosse

Gonflement médian qui se déplace vers le haut lorsque la langue sort

Ulcères sur le dos (dur), adénopathie cervicale

Glandes salivaires

Lésion bénigne lymphoépithéliale (maladie de Mikulicz)

Hypertrophie unilatérale ou bilatérale des glandes salivaires; souvent avec une sécheresse de la bouche et des yeux

Tuméfaction, souvent douloureuse; bénigne

Œdème (p. ex., du plancher de la bouche) qui augmente au moment des repas ou lors d'ingestion d'aliments acides ou amers

Maladie systémique entraînant une sécheresse des muqueuses

Sécheresse de la bouche; habituellement secondaire à des médicaments

Divers

Lésions vésiculaires étendues s'ulcérant; toujours présentes sur la gencive; d'autres sites peuvent être impliqués; habituellement chez les jeunes enfants

Multiples ulcères buccaux similaires à ceux de la stomatite aphteuse; également associé à des yeux secs

Petits ulcères douloureux (aphtes) ou grands ulcères douloureux centraux ou réfractaires (stomatite aphteuse récurrente)

Bulles dont la rupture rapide fait place à des ulcères; des lésions oculaires apparaissent après les lésions buccales; trouvé sur la muqueuse alvéolaire et dans le vestibule

Verrue vénérienne transmise formant des touffes de type chou-fleur

Dyskératose

Associée à une érythroplasie (rouge), à une leucoplasie (tache blanche sur les muqueuses qui ne disparaît pas à la pression), et à des lésions rouges et blanches mixtes; précancéreuses

Lésions de couleur violette à rouge foncé, similaire à un angiome; bénin

Vaisseaux sanguins dilatés localisés

Aspect couperosé (stries de Wickham), parfois érosives; peut subir une transformation maligne; très fréquent sur la muqueuse buccale, sur les zones latérales de la langue

Gonflement ou anomalie de coloration localisée; bénigne; le plus souvent sur la langue

Mucocèle (kyste de rétention muqueux)

Nodule mou dû à une lésion de la glande salivaire; si superficiel, recouvert par un épithélium mince; apparaît bleuâtre; très fréquent sur les lèvres et le plancher de la bouche

Noma

Petite vésicule ou ulcère qui grossit rapidement et devient nécrotique

Petites bulles jaunes ou hémorragiques; peut durer plusieurs jours avant la rupture; très fréquents dans le vestibule et sur la muqueuse alvéolaire

Bulles qui se rompent rapidement, laissant des ulcères; peut être fatal sans traitement

Chancre (papule rouge qui se développe rapidement dans un ulcère indolore avec une croûte sérosanglante), plaques muqueuses, gomme