Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Certaines causes d'alopécie

Certaines causes d'alopécie

trouble d'alopécie

Causes ou descriptions

Perte des cheveux diffuse non cicatricielle

Effluvium anagène (causés par les agents qui altèrent ou interrompent le cycle anagène)

Agents chimiothérapiques

Empoisonnement (p. ex., thallium, arsenic, autres métaux)

Radiations (peuvent également causer une alopécie cicatricielle)

Alopécie androgénétique (type masculin ou féminin de la perte de cheveux)

Androgènes (p. ex., dihydrotestostérone)

Familiale

Hyperandrogénie pathologique (virilisation chez la femme, Hirsutisme et hypertrichose)

Pathologies congénitales

Atrichie congénitale avec papules

Dysplasie ectodermique

Anomalies primitives du cheveu

Cheveux fragiles et cassants (trichorrhexie noueuse)

Maladies génétiques

Syndrome des cheveux anagènes lâches

Utilisation excessive de sèche-cheveux (cheveux bulle)

Effluvium télogène (augmentation du nombre de follicules en phase de repos)

Médicaments (p. ex., agents antimitotiques, chimiothérapies, anticoagulants, rétinoïdes, contraceptifs oraux, inhibiteurs de l'ECA (enzyme de conversion de l'angiotensine), bêta-bloqueurs, lithium, médicaments antithyroïdiens, anticonvulsivants, hypervitaminose A)

Troubles endocriniens (p. ex., hyperthyroïdie, hypothyroïdie)

Carences nutritionnelles (p. ex., carence en zinc, en biotine ou peut-être en fer)

Stress physiologique ou psychologique (p. ex., intervention chirurgicale, maladie systémique ou état fébrile, grossesse)

Perte de cheveux en plaques (forme moins fréquente de pelade [alopecia areata])

Alopécie totale (la perte de cheveux affecte tout le cuir chevelu)

Alopecia universalis (perte pileuse qui affecte l'ensemble du cuir chevelu et du corps)

Perte des cheveux focale non cicatricielle

Perte de cheveux en plaques (forme la plus courante de pelade [alopecia areata])

Ophiase (perte de cheveux qui laisse des bandes de cuir chevelu le long de la périphérie temporale et occipitale)

Sisaipho (perte de cheveux centrale, épargnant les poils aux bords du cuir chevelu)

Autres

Perte des poils due à des tractions compulsives (trichotillomanie)

Alopécie lipœdémateuse

Alopécie post-opératoire (induite par la pression)

Anomalies primitives du cheveu

Syphilis secondaire

Lupus érythémateux disséminé (provoque généralement des lésions discoïdes cicatricielles, mais peut également provoquer une alopécie diffuse non cicatricielle)

Alopécie triangulaire de la tempe

Microsporum audouinii

Microsporum canis

Trichophyton schoenleinii

Trichophyton tonsurans

Alopécie par traction

Traction par des nattes, bigoudis, chignons, queues de cheval (surtout dans la zone frontale et temporale)

Alopécie cicatricielle (focale ou diffuse)

Acné chéloïdienne de la nuque

Folliculite de la région occipitale produisant une alopécie cicatricielle

Alopécie cicatricielle centrale centrifuge

Alopécie cicatricielle progressive sur la couronne ou le sommet du cuir chevelu

La cause la plus fréquente d'alopécie chez le patient noir, typiquement chez la femme d'origine africaine

Lupus érythémateux cutané chronique

Lupus cutané discoïde du scalp

Cellulite disséquante du cuir chevelu

Amas de nodules inflammatoires qui forment des sinus

Composante de la tétrade d'occlusion folliculaire†

Lichen plan (lichen planopilaris du cuir chevelu)‡

Généralement érythème périfolliculaire et hyperkératose folliculaire

Alopécies cicatricielles secondaires

Brûlures

Morphée (sclérodermie localisée)

Sclérose systémique évolutive (sclérodermie)

Radiothérapie (peut aussi provoquer une alopécie non cicatricielle diffuse)

Kérion surinfecté (dû à une syphilis primaire ou à une teigne du cuir chevelu sévères)

Traumatisme

*La teigne du cuir chevelu peut provoquer des cicatrices si le follicule est suffisamment lésé.

†La tétrade d'occlusion folliculaire (également appelée l'acné inversa) est l'acné conglobata, l'hidradénite suppurée, la cellulite disséquante du cuir chevelu, et les sinus-pilonidaux, troubles qui ont en commun une hyperkératinisation folliculaire.

‡L'alopécie fibreuse frontale est une variante localisée du lichen planopilaris.