Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Dysplasie développementale de la hanche

Par

Simeon A. Boyadjiev Boyd

, MD, University of California, Davis

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La dysplasie de la hanche (anciennement appelée luxation congénitale de hanche) est un développement anormal de l'articulation de la hanche.

La dysplasie de la hanche aboutit à une subluxation ou à une luxation; elle peut être unilatérale ou bilatérale. Les facteurs de haut risque comprennent

La dysplasie développementale de la hanche pourrait résulter d'une hyperlaxité des tissus periarticulaires ou d'une mauvaise posture intra-utérine. Une asymétrie des plis inguinaux et cruraux est fréquente, mais cela peut exister sans dysplasie développementale de la hanche. Si la dysplasie n'est pas diagnostiquée et prise en charge, le membre atteint est finalement plus court et la hanche peut devenir douloureuse. L'abduction de hanche est souvent limitée par hypertonie des adducteurs.

Tous les enfants sont examinés cliniquement. L'examen clinique ayant une sensibilité limitée, les nourrissons à haut risque et ceux qui présentent des anomalies à l'examen clinique doivent bénéficier d'une imagerie.

Deux manœuvres de dépistage clinique sont couramment utilisées:

  • Manœuvre d'Ortolani: détecte la hanche qui recule dans l'acétabulum

  • Manœuvre de Barlow: détecte le glissement de la hanche hors de l'acétabulum

Chaque hanche est examinée séparément. Les deux manœuvres commencent avec le nourrisson sur le dos et les hanches et genoux fléchis à 90° (les pieds seront hors du lit).

Dans la manœuvre d'Ortolani, la hanche testée est mise en abduction (c'est-à-dire, le genou est éloigné de la ligne médiane, en position de batracien) et doucement ramenée en avant. Une instabilité de hanche est caractérisée par un ressaut palpable et parfois audible de la tête fémorale sur le bord postérieur du cotyle en réintégrant la cavité.

Puis, dans la manœuvre de Barlow, la hanche est renvoyée à la position de départ en légère adduction (c'est-à-dire, le genou ramené en dedans), et la cuisse est poussée en arrière. Un bruit sec indique que la tête du fémur est sortie du cotyle.

De plus, une différence de hauteur des genoux lorsque l'enfant est allongé, les hanches fléchies, les genoux fléchis et les pieds sur la table d'examen (signe de Galeazzi, voir figure) suggère une dysplasie, en particulier unilatérale. Un peu plus tard (p. ex., vers l'âge de 3 ou 4 mois), une subluxation ou une luxation provoque une limitation d'abduction hanche et genou fléchis; l'abduction est limitée par une contracture des adducteurs, qui est observée même si la hanche n'est pas véritablement luxée au moment de l'examen. Des ressauts bénins et mineurs sont souvent mis en évidence. Bien que les ressauts disparaissent habituellement en 1 ou 2 mois, ils doivent être régulièrement contrôlés. La dysplasie bilatérale pouvant passer inaperçue à la naissance, des examens cliniques répétés à intervalles réguliers à la recherche d'une limitation de l'abduction sont préconisés pendant la 1re année.

Signe de Galeazzi

L'enfant est placé comme indiqué. Le genou est plus bas du côté atteint du fait de déplacement postérieur de la hanche dysplasique (flèche).

Signe de Galeazzi

L'échographie des hanches est recommandée à l'âge de 6 semaines pour les nourrissons à haut risque, qui sont nés en présentation du siège, ceux nés avec une malformation (p. ex., torticolis, déformation du pied congénitale), et les filles ayant un antécédent familial de dysplasie développementale de la hanche.

Chez tous les autres nourrissons, l'imagerie est nécessaire lorsqu'une anomalie est suspectée cliniquement. L'échographie de la hanche est un moyen fiable de diagnostic précoce. Des rx de la hanche sont utiles une fois l'ossification du noyau épiphysaire commencée, typiquement après l'âge de 4 mois.

Un traitement précoce de la dysplasie de la hanche est capital. En cas de retard diagnostique, les possibilités de réparation non chirurgicale diminuent. La luxation peut habituellement être réduite immédiatement après la naissance, le cotyle peut alors former une articulation presque normale. Le traitement consiste en un appareillage, le plus souvent un harnais de Pavlik, qui maintient les hanches en abduction rotation externe. Le coussin de Frejka et d'autres types attelles peuvent être utilisés. Les couches rembourrées et les couches doubles ou triples ne sont pas efficaces et ne doivent pas être effectuées pour corriger la dysplasie développementale de la hanche.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE