Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Troubles de récupération des purines

Par

Matt Demczko

, MD,

  • Assistant Clinical Professor of Pediatrics
  • Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University
  • Attending Pediatrician
  • Division of Diagnostic Referral Services, Nemours/A.I. duPont Hospital for Children

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les purines sont des composants clés des systèmes énergétiques cellulaires (p. ex., ATP, NAD), de la signalisation (p. ex., GTP, AMPc, GMPc), et, avec les pyrimidines, de la production de l'ARN et de l'ADN.

Les purines peuvent être synthétisées de novo ou recyclées à partir du catabolisme normal.

Le produit final du catabolisme complet des purines est l'acide urique.

En plus des troubles de récupération des purines, des troubles du métabolisme des purines (voir aussi tableau Troubles du métabolisme des purines) comprennent les

Syndrome de Lesch-Nyhan

Il s'agit d'une maladie rare de transmission récessive liée à l'X, provoquée par un déficit en hypoxanthine-guanine phosphoribosyl-transférase (HPRT); l'importance du déficit (et par conséquent des manifestations) varie selon la mutation. Le déficit en HPRT induit l'absence de recyclage de l'hypoxanthine et de la guanine. Au lieu de cela, les purines sont dégradées en acide urique. En outre, la diminution de l'inositol monophosphate et du guanosyl monophosphate induit une augmentation de la conversion du 5-phosphoribosyl-1-pyrophosphate (PRPP) en 5-phosphoribosyl-amine, qui aggrave encore la surproduction d'acide urique. L'hyperuricémie prédispose à la goutte et à ses complications. Les patients présentent également un grand nombre de troubles comportementaux et cognitifs, dont l'étiologie est mal connue; ils ne semblent pas en relation avec l'acide urique.

La maladie se manifeste habituellement entre l'âge de 3 et 12 mois avec l'apparition d'un précipité sableux orange (xanthine) dans l'urine; elle progresse vers une atteinte du système nerveux central avec une déficience intellectuelle, une paralysie cérébrale spastique, des mouvements involontaires, et d'automutilations (en particulier par morsure). Plus tard, l'hyperuricémie chronique entraîne les symptômes de la goutte (p. ex., lithiase urinaire, néphropathie, arthrite et tophi goutteux).

Un diagnostic du syndrome de Lesch-Nyhan est évoqué devant l'association de la dystonie, du handicap intellectuel et de l'automutilation. Les taux sériques d'acide urique sont habituellement élevés, mais une confirmation par analyse de l'ADN est habituellement effectuée.

Le dysfonctionnement du système nerveux central n'a pas de traitement connu; la gestion est symptomatique. L'automutilation peut nécessiter une contention physique, une extraction dentaire et parfois un traitement médicamenteux; divers médicaments ont été utilisés. L'hyperuricémie est traitée par une alimentation pauvre en purine (p. ex., en évitant les abats, haricots, sardines) et de l'allopurinol, un inhibiteur de la xanthine oxydase (dernière enzyme dans la voie catabolique de la purine). L'allopurinol bloque la transformation de l'hypoxanthine accumulée en acide urique; parce que l'hypoxanthine est très soluble, elle est excrétée.

Déficit en adénine phosphoribosyl-transférase

Il s'agit d'un trouble autosomique récessif qui induit une incapacité à recycler l'adénine pour la synthèse des purines. L'adénine accumulée est oxydée en 2,8-dihydroxyadénine, qui précipite dans les voies urinaires, entraînant des problèmes similaires à ceux de la néphropathie uratique (p. ex., coliques néphrétiques, infections fréquentes et, si diagnostiquée tardivement, insuffisance rénale). Le début peut survenir à tout âge.

Le diagnostic du déficit en adénine phosphoribosyl-transférase repose sur la découverte de taux élevés de 2,8-dihydroxyadénine, de 8-hydroxyadénine et d'adénine dans l'urine et est confirmé par l'analyse de l'ADN; le taux d'acide urique sanguin est normal.

Le traitement du déficit en adénine phosphoribosyl-transférase comprend un régime pauvre en purine, une hyperhydratation et l'évitement de l'alcalinisation de l'urine. L'allopurinol peut empêcher l'oxydation de l'adénine; la transplantation rénale peut être nécessaire en cas de maladie rénale au stade terminal.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
ZYLOPRIM
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE