Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Cannabinoïdes, synthétiques

Par

Gerald F. O’Malley

, DO, Grand Strand Regional Medical Center;


Rika O’Malley

, MD, Albert Einstein Medical Center

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les cannabinoïdes synthétiques sont des médicaments fabriqués qui sont des agonistes des récepteurs du tétrahydrocannabinol (THC). Ils sont généralement appliqués au matériel végétal séché et fumé.

Le tétrahydrocannabinol est le principal ingrédient actif de la marijuana (cannabis). Il existe de nombreuses familles chimiques de cannabinoïdes synthétiques, dont HU-210, JWH-073, JWH-018, JWH-200, AM-2201, UR-144 et XLR-11; de nouveaux composés sont régulièrement signalés.

Les effets varient considérablement en fonction du cannabinoïde spécifique et la plupart des effets aigus et chroniques restent inconnus. Cependant, la stimulation du récepteur du tétrahydrocannabinol entraîne une perturbation de l'état mental et de l'agitation, des hallucinations et une psychose (qui peut être irréversible). Les effets cardiovasculaires comprennent l'hypertension, la tachycardie et l'infarctus du myocarde. Les effets neurologiques comprennent des convulsions et une vision trouble. D'autres effets signalés comprennent les vomissements, l'hyperthermie, la rhabdomyolyse et l'insuffisance rénale.

Symptomatologie

Les patients qui prennent des cannabinoïdes synthétiques peuvent présenter une agitation, des hallucinations, une tachycardie, une hypertension, une hypersudation et des convulsions importantes.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Les cannabinoïdes synthétiques ne sont pas détectés par les tests urinaires de routine.

Les patients présentant une intoxication aiguë sévère doivent généralement effectuer des tests sanguins (NFS, électrolytes, urée, créatinine, la créatine kinase [CK]), des tests urinaires pour rechercher une myoglobinurie, et un ECG.

Traitement

  • Sédation IV par des benzodiazépines

Chez les patients qui prennent des cannabinoïdes synthétiques, la sédation par des benzodiazépines IV, des liquides IV et des soins de support sont généralement appropriés. Les patients présentant une hyperthermie, une tachycardie ou une agitation persistantes et une créatinine sérique élevée doivent être admis en observation à la recherche de signes de rhabdomyolyse et de lésions cardiaques et rénales.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE