Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Éruptions et réactions médicamenteuses

Par

Julia Benedetti

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale juil. 2020| Dernière modification du contenu juil. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Les médicaments peuvent entraîner de multiples éruptions et réactions cutanées. Les formes les plus sévères de ces réactions médicamenteuses sont traitées ailleurs dans LE MANUEL et comprennent le syndrome de Stevens-Johnson Syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique Le syndrome de Stevens-Johnson et la nécrolyse épidermique toxique sont des réactions graves d'hypersensibilité cutanée. Les médicaments, en particulier les sulfamides, les antiépileptiques... en apprendre davantage  Syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique , la nécrolyse épidermique toxique Syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique Le syndrome de Stevens-Johnson et la nécrolyse épidermique toxique sont des réactions graves d'hypersensibilité cutanée. Les médicaments, en particulier les sulfamides, les antiépileptiques... en apprendre davantage  Syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique , le syndrome d'hypersensibilité Hypersensibilité médicamenteuse L'hypersensibilité médicamenteuse est une réaction à médiation immunitaire à un médicament. Les symptômes sont de sévérité variable et peuvent se manifester par une éruption cutanée, une anaphylaxie... en apprendre davantage , la maladie sérique Symptomatologie L'hypersensibilité médicamenteuse est une réaction à médiation immunitaire à un médicament. Les symptômes sont de sévérité variable et peuvent se manifester par une éruption cutanée, une anaphylaxie... en apprendre davantage , la dermatite exfoliative Érythrodermie L'érythrodermie est définie comme un érythème qui couvre plus de 70% de la surface corporelle. Elle représente la gravité maximale de divers troubles cutanés. Le diagnostic repose sur l'anamnèse... en apprendre davantage Érythrodermie , l'œdème de Quincke Œdème de Quincke Un œdème de Quincke est un œdème du derme profond et des tissus sous-cutanés. Il s'agit généralement d'une réaction à médiation des mastocytes aiguë provoquée par l'exposition à un médicament... en apprendre davantage Œdème de Quincke , le choc anaphylactique Anaphylaxie L'anaphylaxie est une réaction allergique aiguë, à médiation IgE, qui peut être mortelle et qui survient chez un patient antérieurement sensibilisé quand il est réexposé à l'Ag sensibilisant... en apprendre davantage et les vascularites induites par les médicaments Vascularite cutanée Le terme vascularite cutanée s'applique à une vascularite qui touche les vaisseaux de petite ou moyenne taille dans la peau et les tissus sous-cutanés, mais pas dans les organes internes. La... en apprendre davantage Vascularite cutanée .

Les médicaments peuvent également être impliqués dans la perte des cheveux Alopécie L'alopécie est définie comme une perte de poils sur le corps. La perte des cheveux est souvent une grande cause de préoccupation pour des raisons esthétiques et psychologiques, mais elle peut... en apprendre davantage Alopécie , le lichen plan Lichen plan Le lichen plan est une éruption inflammatoire, récidivante, prurigineuse, faite de discrètes petites papules polygonales violacées qui peuvent confluer en plaques rugueuses, squameuses, souvent... en apprendre davantage Lichen plan , l'érythème noueux Érythème noueux L'érythème noueux est une forme particulière de panniculite caractérisé par des nodules sous-cutanés douloureux, rouge ou violet, palpables sur le tibia et parfois d'autres sites. Il apparaît... en apprendre davantage  Érythème noueux , les troubles pigmentaires Revue générale des troubles de la pigmentation La mélanine est le pigment brunâtre responsable de la couleur de la peau, des cheveux et de l'iris des yeux. Elle est produite par les mélanocytes. La plupart des sujets ont un nombre similaire... en apprendre davantage Revue générale des troubles de la pigmentation , le lupus érythémateux disséminé Lupus érythémateux disséminé Le lupus érythémateux disséminé est une maladie chronique, multisystémique, inflammatoire, d'étiologie auto-immune, survenant surtout chez la femme jeune. Les manifestations les plus fréquentes... en apprendre davantage Lupus érythémateux disséminé , les réactions de photosensibilité Photosensibilité La photosensibilité est une réaction excessive cutanée à la lumière solaire. Elle peut être idiopathique ou survenir après une exposition à certains toxiques ou médicaments ou produits chimiques... en apprendre davantage Photosensibilité , le pemphigus Pemphigus vulgaire Le pemphigus vulgaire est une maladie auto-immune rare, potentiellement mortelle, caractérisée par des bulles intraépidermiques et des érosions étendues sur une peau et des muqueuses apparemment... en apprendre davantage Pemphigus vulgaire , la pemphigoïde Pemphigoïde bulleuse La pemphigoïde bulleuse est une dermatose bulleuse auto-immune provoquant des lésions bulleuses prurigineuses généralisées chez le patient âgé. L'atteinte de la muqueuse est rare. Le diagnostic... en apprendre davantage Pemphigoïde bulleuse . D'autres réactions médicamenteuses sont classées par type de lésions ( Types de réactions médicamenteuses et agents classiquement mis en cause Types de réactions médicamenteuses et agents classiquement mis en cause Les médicaments peuvent entraîner de multiples éruptions et réactions cutanées. Les formes les plus sévères de ces réactions médicamenteuses sont traitées ailleurs dans LE MANUEL et comprennent... en apprendre davantage  Types de réactions médicamenteuses et agents classiquement mis en cause ).

Symptomatologie des éruptions et réactions médicamenteuses

Diagnostic des éruptions et réactions médicamenteuses

  • Bilan clinique et antécédents d'exposition médicamenteuse

  • Parfois, biopsie cutanée

Une anamnèse détaillée est souvent nécessaire pour établir le diagnostic, en prenant en compte l'utilisation récente de médicaments vendus sans ordonnance. Puisque la réaction peut ne se produire que plusieurs jours ou même plusieurs semaines après la première exposition au médicament, il est important de considérer tous les nouveaux médicaments et non pas seulement celui qui a été le plus récemment introduit.

L'hypersensibilité ne peut être confirmée que par l'essai de réintroduction du médicament, ce qui peut être dangereux et contraire à l'éthique chez les patients qui ont présenté une réaction grave. Parfois, les patch-tests peuvent être utiles en cas d'éruptions médicamenteuses fixes.

Traitement des éruptions et réactions médicamenteuses

  • Arrêt des médicaments incriminés

  • Parfois, antihistaminiques et corticostéroïdes

La plupart des réactions médicamenteuses s'amendent lorsque les médicaments sont arrêtés et ne nécessitent pas d'autre traitement. À chaque fois que cela est possible, les médicaments suspectés doivent être remplacés par des composés de structure chimique non apparentée. Si aucun médicament de substitution n'est disponible et si la réaction est d'intensité légère, il peut être nécessaire de poursuivre le traitement sous surveillance attentive en dépit de la réaction.

Le prurit et l'urticaire peuvent être contrôlés par des antihistaminiques oraux et des corticostéroïdes locaux. Pour les réactions IgE-médiées (p. ex., urticaire), une désensibilisation Désensibilisation L'hypersensibilité médicamenteuse est une réaction à médiation immunitaire à un médicament. Les symptômes sont de sévérité variable et peuvent se manifester par une éruption cutanée, une anaphylaxie... en apprendre davantage peut être envisagée lorsqu'il existe un besoin critique pour un médicament donné.

Points clés de éruptions et réactions médicamenteuses

  • Les médicaments pouvant causer une grande variété de réactions, ils doivent être considérés comme la cause de presque toutes les réactions cutanées inexpliquées.

  • Fonder le diagnostic principalement sur des critères cliniques, dont une anamnèse détaillée des médicaments sur ordonnance et des médicaments en vente libre.

  • Arrêter le médicament suspecté d'être en cause et traiter les symptômes selon les besoins.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
No US brand name
CORTEF, SOLU-CORTEF
ZYLOPRIM
MINOCIN
LITHOBID
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Grains de beauté
Les grains de beauté apparaissent généralement pendant l’enfance ou l’adolescence et peuvent être classés en cinq types différents. Parmi ces types de grains de beauté, lequel apparaît sous forme de mélanocytes dendritiques fortement pigmentés et de mélanophages dispersés dans le derme à l’examen histologique ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE