Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Diarrhée du voyageur

(Turista)

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Examen médical sept. 2021
Voir l’éducation des patients

La diarrhée du voyageur est une gastro-entérite habituellement due à des bactéries endémiques dans l'eau. Les vomissements et la diarrhée sont les symptômes prédominants. Le diagnostic est principalement clinique. Le traitement repose sur la ciprofloxacine ou l'azithromycine, le lopéramide et des solutés de réhydratation.

Étiologie de la diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur peut être due à de nombreux virus, bactéries ou moins fréquemment à des parasites.

La cause la plus fréquente de la diarrhée des voyageurs est

  • Escherichia coli (E. coli) entérotoxinogène

E. coli Infections par Escherichia coli Les bactéries gram-négatives Escherichia coli sont l'hôte commensal aérobie le plus fréquent du côlon. Certaines souches produisent de la diarrhée et toutes les souches sont infectieuses... en apprendre davantage colonise couramment les réserves d'eau des sites dépourvues d'un système d'épuration adéquat. L'infection est fréquente chez les voyageurs à destination des pays en voie de développement.

La nourriture et l'eau peuvent être tous les deux la source de l'infection. Les voyageurs qui évitent de boire l'eau domestique peuvent cependant contracter l'infection en se brossant les dents avec une brosse à dents mal lavée, en buvant de l'eau embouteillée contenant des glaçons fabriqués avec de l'eau domestique, ou en mangeant des aliments préparés avec de l'eau domestique. Les personnes prenant des médicaments qui diminuent l'acidité gastrique (antiacides, anti-H2 et inhibiteurs de la pompe à protons) sont à risque de maladie plus sévère.

Symptomatologie de la diarrhée du voyageur

Nausées, vomissements, bruits intestinaux hyperactifs, crampes abdominales et diarrhée débutent 12 à 72 heures après l'ingestion des aliments ou de l'eau contaminés. La gravité est variable. Certaines personnes développent une fièvre et des myalgies. La diarrhée est rarement sanglante. La plupart des cas sont modérés et autolimités, bien qu'une déshydratation puisse survenir, en particulier sous un climat chaud.

Diagnostic de la diarrhée du voyageur

  • Bilan clinique

Des examens diagnostiques spécifiques ne sont habituellement pas nécessaires. Cependant, une fièvre, une douleur abdominale sévère et une diarrhée sanglante suggèrent une maladie plus grave et imposent une évaluation sans délai.

Traitement de la diarrhée du voyageur

  • Compensation des pertes liquidiennes

  • Parfois, médicaments antipéristaltiques

  • Antibiotiques (p. ex., ciprofloxacine, azithromycine) en cas de diarrhée sévère ou modérée

Le pilier du traitement de la diarrhée du voyageur est le remplacement des liquides et un médicament antimotilité tel que le lopéramide. Pour les adultes et les enfants ≥ 12 ans, la dose de lopéramide est initialement de 4 mg par voie orale, puis 2 mg par voie orale après chaque selle suivante (avec un maximum de 6 doses/jour ou de 16 mg/jour). Une alternative pour les adultes est le diphénoxylate 2,5 à 5 mg par voie orale 3 ou 4 fois/jour sous forme de comprimé ou liquide. La posologie du lopéramide chez l'enfant de < 12 ans est basée sur le poids et comprend les éléments suivants:

  • Enfants de 13 à 21 kg: 1 mg par voie orale après les premiers selles molles puis 1 mg après chaque selles molles suivantes (la dose maximale est de 3 mg/jour)

  • Enfants de 21 à 27 kg: 2 mg par voie orale après les premières selles molles puis 1 mg après chaque selles molles suivantes (la dose maximale est de 4 mg/jour)

  • Enfants de 27 à 43 kg, jusqu'à 12 ans: 2 mg par voie orale après la première selle molle suivie de 1 mg après chaque selle molle suivante (la dose maximale est de 6 mg/jour)

Les médicaments antimotilité sont contre-indiqués en cas de fièvre ou de selles sanglantes et chez les enfants de < 2 ans. Le clioquinol, disponible dans certains pays à revenu bas ou intermédiaire, ne doit pas être utilisé car responsable de troubles neurologiques.

Pièges à éviter

  • Les médicaments antimotilité sont contre-indiqués en cas de fièvre ou de selles sanglantes et chez les enfants de < 2 ans.

Généralement, les antibiotiques ne sont pas nécessaires en cas de diarrhée non sévère. Cependant, en cas de diarrhée modérée à sévère ( 3 selles en 8 heures), les antibiotiques sont administrés, en particulier en cas de vomissements, de crampes abdominales, de fièvre ou de selles hémorragiques. Chez l'adulte, les antibiotiques oraux recommandés comprennent la ciprofloxacine 500 mg 2 fois/jour pendant 3 jours ou la lévofloxacine 500 mg 1 fois/jour pendant 3 jours, bien que la résistance à la fluoroquinolone semble augmenter dans certaines régions, en particulier de Campylobacter. Les alternatives comprennent l'azithromycine 500 mg 1 fois/jour pendant 3 jours ou la rifaximine 200 mg 3 fois/jour pendant 3 jours. Chez l'enfant, l'azithromycine 5 à 10 mg/kg 1 fois/jour pendant 3 jours est préférée. Voir aussi an expert panel's 2017 guidelines for the prevention and treatment of travelers' diarrhea.)

Prévention de la diarrhée du voyageur

Les voyageurs doivent éviter les restaurants dont ils ne sont pas sûrs, ainsi que les aliments et les boissons proposés par les vendeurs des rues. Ils ne doivent consommer que des aliments cuits et encore chauds, des fruits qui peuvent être pelés et des boissons carbonatées sans glace servies dans des bouteilles capsulées (les boissons non carbonatées peuvent contenir de l’eau du robinet ajoutée par des commerçants peu scrupuleux); les légumes non cuits (en particulier la salsa laissée sur la table) doivent être évités. Les buffets chauds et les restaurations rapides sont à risque élevé.

Certains patients peuvent nécessiter une prophylaxie en cas de pathologies médicales sous-jacentes qui les rendent particulièrement sensibles aux conséquences de la diarrhée du voyageur. Ceci comprend les patients immunodéprimés, y compris les maladies intestinales inflammatoires ou le VIH, les transplantés d'organes et les patients qui ont une maladie cardiovasculaire ou rénale sévère. L'antibiotique rifaximine non absorbable peut être utilisé en prophylaxie chez ces patients. La posologie de la rifaximine est de 200 mg par voie orale 3 fois/jour. Auparavant, des fluoroquinolones étaient prescrites; cependant, les effets indésirables, dont les ruptures du tendon et les neuropathies périphériques, ont limité leur utilisation. Comme alternative, certains voyageurs peuvent envisager le subsalicylate de bismuth (non antibiotique) comme alternative à la prophylaxie.

Points clés

  • La diarrhée du voyageur est habituellement causée par un E. coli entérotoxinogène, mais des virus, des parasites et d'autres bactéries peuvent être impliqués.

  • Le diagnostic est clinique et les examens ne sont généralement pas nécessaires, sauf en cas de diarrhée sanglante, de fièvre ou de douleurs abdominales.

  • Le traitement consiste à remplacer les liquides avec habituellement un médicament antimotilité tel que le lopéramide; cependant, les médicaments antimotilité sont contre-indiqués en cas de fièvre ou de selles sanglantes et chez les enfants de < 2 ans.

  • Les patients qui ont une diarrhée du voyageur plus sévère reçoivent des antibiotiques, une fluoroquinolone pour les adultes et l'azithromycine pour les enfants.

  • La prévention est la meilleure mesure et implique une sélection rigoureuse des aliments et des boissons; les antibiotiques prophylactiques ne sont pas systématiquement utilisés, sauf chez les patients immunodéprimés.

Plus d'information

Ce qui suit sont des ressources en anglais qui peuvent être utiles. S'il vous plaît noter que LE MANUEL n'est pas responsable du contenu de ces ressources.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE