Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Cholangite ischémique

Par

Whitney Jackson

, MD, University of Colorado School of Medicine

Dernière révision totale févr. 2020| Dernière modification du contenu févr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La cholangite ischémique est une lésion ischémique focale de l'arbre biliaire secondaire à une anomalie du flux de l'artère hépatique par atteinte du plexus artériel péri biliaire.

Étiologie

Les causes fréquentes de cholangite ischémique comprennent les troubles suivants

  • Lésion vasculaire lors de la transplantation hépatique orthotopique ou de la cholécystectomie cœlioscopique

  • Lésion par rejet de greffe

  • Chimioembolisation

  • Radiothérapie

  • Thrombose due à des troubles d'hypercoagulabilité

Des lésions des canaux biliaires (nécrose ischémique) en découlent, responsables de cholestase, de cholangite ou de sténoses biliaires (souvent multiples). La cholangiopathie ischémique survient le plus souvent en cas de transplantation hépatique.

Symptomatologie

Les symptômes (p. ex., prurit, urines foncées, selles décolorées), les résultats d'examens de laboratoire et l'imagerie peuvent indiquer une cholestase.

Diagnostic

  • Cholangiopancréatographie par résonance magnétique et/ou CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique)

Le diagnostic est suspecté lorsque la cholestase survient chez un patient à risque, en particulier après transplantation hépatique. L'échographie abdominale est le 1er examen d'imagerie diagnostique en cas de cholestase, mais la plupart des patients ont besoin d'une cholangiopancréatographie par résonance magnétique et/ou d'une CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique) pour écarter d'autres causes telles qu'une lithiase biliaire ou un cholangiocarcinome (voir Imagerie du foie et de la vésicule biliaire).

Traitement

  • En cas de rejet, traitement du rejet et éventuellement nouvelle transplantation

  • En cas de sténoses biliaires, dilatation par ballonnet et pose d'un stent

Le traitement est dirigé contre la cause. Après une transplantation hépatique, le traitement repose sur le traitement du rejet ou sur la retransplantation si nécessaire. Les sténoses biliaires justifient une dilatation endoscopique par ballonnet et la pose d'une endoprothèse (stent).

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE