Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Bilan de la cheville

Par

Alexandra Villa-Forte

, MD, MPH, Cleveland Clinic

Dernière révision totale févr. 2020| Dernière modification du contenu févr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

Examen clinique de la cheville

Le patient est observé en train de marcher, mais seulement s'il n'y a pas de blessure grave qui pourrait être aggravée ou compliquée par la mise en charge.

La cheville est inspectée à la recherche de déformations, gonflement, anomalies de la coloration de la peau, atrophie musculaire et asymétrie par rapport au côté opposé. Les muscles inférieurs de la jambe sont inspectés à la recherche d'une atrophie.

La sensibilité au toucher léger est testée, au minimum, sur le dessus du premier espace et sur le côté du pied. Le pouls dorsal pédieux est palpé à la face antérieure du pied et le pouls tibial postérieur est palpé derrière la malléole médiale.

La cheville est doucement palpée à la recherche d'une chaleur et pour détecter un gonflement subtil. La comparaison avec le côté non affecté est utile. La palpation à la recherche d'une douleur est effectuée sur les os puis sur les principaux ligaments. Toucher seulement l'os, puis seulement le ligament, peut permettre de distinguer les lésions osseuses des lésions ligamentaires.

Latéralement, la palpation comprend l'extrémité de la malléole latérale, le péroné et les trois ligaments latéraux: talofibulaire antérieur, talofibulaire postérieur et fibulocalcanéen. Une lésion d'inversion de la cheville pouvant fracturer le péroné proximal, le péroné proximal est palpé. La base du 5e métatarsien est également palpée.

Os du pied et de la cheville

Os du pied et de la cheville

Le dôme de l'astragale est palpé si le gonflement de la cheville est sévère et est en forme d'œuf après une blessure de la cheville.

Médialement, la palpation doit comprendre l'extrémité de la malléole médiale, le tibia, l'os naviculaire et le complexe du ligament deltoïdien médial.

L'amplitude des mouvements passifs est testée dans les différents mouvements, la dorsiflexion, la flexion plantaire, l'éversion (tout en fixant le talon) et l'inversion (en faisant tourner le talon vers l'intérieur). L'amplitude des mouvements actifs est testée dans les différents mouvements, la dorsiflexion, la flexion plantaire et l'éversion.

Après une blessure, si les symptômes du patient le permettent, un test de recherche des lésions des ligaments et des tendons peut être effectué. L'instabilité après des entorses de la cheville, en particulier des entorses latérales, est évaluée par le test de recherche d'un tiroir antérieur. Dans ce test, l'examinateur stabilise la jambe du patient d'une main, met l'autre main sous le pied du patient et recouvre le talon, et tire sur le talon vers l'avant. Si les ligaments sont intacts, il ne doit y avoir aucune laxité avec contrainte antérieure. Pour vérifier l'absence de déchirures du tendon d'Achille, le test de Thompson est effectué. Dans ce test, l'examinateur serre les muscles du mollet alors que le patient est en position couchée. L'absence de flexion plantaire normale lors de cette manœuvre suggère une déchirure complète ou fonctionnellement significative.

Arthrocentèse de la cheville

La pénétration de l'aiguille est effectuée juste en avant de la malléole médiale et latéralement par rapport au tendon tibial antérieur, au-dessus du creux de la face antérieure de la malléole. Comme alternative, l'aiguille peut être insérée juste en dedans du tendon tibial antérieur. Une aiguille de calibre 25 à 30 est utilisée pour déposer une papule d'anesthésie locale sur le site de pénétration de l'aiguille. Une plus grande quantité d'anesthésique est ensuite injectée le long de la trajectoire prévue de l'aiguille d'arthrocentèse (environ 2,54 cm), mais l'espace articulaire ne doit pas encore être pénétré. Une aiguille de calibre 20 de 2,54 à 5,08 cm est ensuite utilisée pour aspirer l'articulation. La peau est pénétrée perpendiculairement et l'aiguille est dirigée vers l'arrière dans l'espace articulaire, en exerçant une contre-pression sur le piston de la seringue pendant l'avancée. Le liquide synovial entre dans la seringue lorsque l'articulation est ponctionnée. Tout le liquide de l'articulation est drainé. L'aiguille est redirigée à un angle différent si elle frappe l'os.

Arthrocentèse de la cheville

Le liquide synovial est extrait de l'articulation tibiotalaire. Le pied du patient repose en légère flexion plantaire. La pénétration de l'aiguille est effectuée juste en avant de la malléole médiale et latéralement par rapport au tendon tibial antérieur.

Arthrocentèse de la cheville
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE