Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Méningite non infectieuse

Par

John E. Greenlee

, MD, University of Utah School of Medicine

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources liées au sujet

La méningite est parfois provoquée par des pathologies non infectieuses (p. ex., troubles non infectieux, médicaments, vaccins). De nombreux cas de méningite non infectieuse sont subaigus ou chroniques.

Tableau
icon

Quelques causes non infectieuses de méningite

Type

Exemples

Troubles

Cancer métastatique

Rupture d'un kyste cysticercal ou épidermoïde intracrânien

Médicaments qui ont des effets anti-inflammatoires ou immunomodulateurs

Azathioprine

Cyclosporine

Cytosine arabinoside

Immunoglobulines IV

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (le plus souvent, l'ibuprofène)

Autres médicaments

Certains antibiotiques (p. ex., ciprofloxacine, isoniazide, pénicilline, triméthoprime/sulfaméthoxazole)

Carbamazépine

Phénazopyridine

Ranitidine

Substances injectées dans l'espace sous-arachnoïdien

Anesthésiques

Antibiotiques

Agents chimiothérapiques

Produits de contraste radio-opaques

Les symptômes de la méningite non infectieuse sont semblables à ceux d'autres types de méningite (p. ex., céphalées, fièvre, rigidité nucale). La gravité et l'acuité peuvent varier, mais la méningite non infectieuse a tendance à être moins grave que la méningite bactérienne aiguë.

Le diagnostic de méningite non infectieuse est basé sur l'analyse du liquide céphalorachidien obtenu par ponction lombaire (précédée d'une neuro-imagerie, si une pression intracrânienne élevée ou une masse intracrânienne sont suspectées). Les signes du LCR peuvent comprendre

  • Pléocytose lymphocytaire ou neutrophile

  • Protéines augmentées

  • Habituellement glucose normal

Le traitement de la méningite non infectieuse comprend le traitement des causes des troubles et l'arrêt des médicaments causaux. Sinon, le traitement est un traitement de support.

Si les patients semblent graves, des antibiotiques et des corticostéroïdes appropriés sont démarrés immédiatement (sans attendre les résultats des tests) et continués jusqu'à ce qu'une méningite bactérienne aiguë soit exclue (c'est-à-dire, si le LCR se révèle stérile).

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
IMURAN
NEORAL, SANDIMMUNE
ZANTAC
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment effectuer un examen des nerfs crâniens
Vidéo
Comment effectuer un examen des nerfs crâniens
Modèles 3D
Tout afficher
Ganglions de la base: coupe coronale
Modèle 3D
Ganglions de la base: coupe coronale

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE