Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Méningites récidivantes

Par

John E. Greenlee

, MD, University of Utah School of Medicine

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les méningites récidivantes sont habituellement causées par des bactéries, des virus ou des pathologies non infectieuses.

Méningite virale récidivante

La méningite virale récidivante est le plus souvent due au

  • Virus herpes simplex de type 2 (HSV-2; appelée méningite de Mollaret)

En général, lorsque HSV-2 est en cause, les patients ont ≥ 3 épisodes de fièvre, de raideur de la nuque, et le liquide céphalorachidien présente une pléiocytose lymphocytaire; chaque épisode dure de 2 à 5 jours, puis disparaît spontanément. Les patients peuvent également avoir d'autres déficits neurologiques (p. ex., des troubles de la conscience, des convulsions, des paralysies des nerfs crâniens) indiquant une méningoencéphalite.

La cause est traitée si possible. La méningite de Mollaret est traitée par l'acyclovir. La plupart des patients guérissent complètement.

Méningite bactérienne aiguë récidivante

Les méningites bactériennes aiguës peuvent récidiver si elles sont dues à une anomalie congénitale ou acquise de la base du crâne ou de la colonne vertébrale et que ce défaut n'est pas corrigé. Si la cause est une blessure, la méningite peut ne se développer que plusieurs années plus tard.

En cas de méningite bactérienne récurrente, il faut vérifier soigneusement de tels défauts. La TDM à haute résolution peut généralement montrer des défauts dans le crâne. Il convient de vérifier le bas du dos à la recherche d'une fossette ou d'une touffe de cheveux, qui peut indiquer un défaut de la colonne vertébrale (p. ex., un spina bifida).

Rarement, la méningite bactérienne récurrente (généralement due à Streptococcus pneumoniae ou Neisseria meningitidis) résulte d'un déficit du système du complément. Le traitement est le même que celui qui est utilisé chez les patients sans déficit du complément. La vaccination contre S. pneumoniae et N. meningitidis (administrée selon les recommandations du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) pour les patients présentant des déficits en complément) peut réduire la probabilité d'infection.

Autres méningites récidivantes

Une méningite aiguë secondaire aux AINS ou à d'autres médicaments peut réapparaître lorsque le médicament causal est à nouveau utilisé.

La méningite provoquée par la rupture d'un kyste cérébral peut également récidiver.

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom du médicament Sélectionner les dénominations commerciales
ZOVIRAX
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment effectuer un examen des nerfs crâniens
Vidéo
Comment effectuer un examen des nerfs crâniens
Modèles 3D
Tout afficher
Ganglions de la base: coupe coronale
Modèle 3D
Ganglions de la base: coupe coronale

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE