Le Manuel Merck

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Trouble factice imposé à une autre personne

Par

Joel E. Dimsdale

, MD, University of California, San Diego

Vérifié/Révisé août 2022
Voir l’éducation des patients

Un trouble factice imposé sur une autre personne est la falsification des manifestations d'une maladie chez une autre personne, généralement un aidant ou un soignant.

Auparavant, ce trouble était connu comme trouble factice par procuration ou syndrome de Munchausen par procuration. Dans le trouble factice imposé à une autre personne, les sujets, généralement des soignants, tels qu'un parent, produisent intentionnellement ou falsifient des symptômes physiques ou psychologiques ou des signes d'un sujet à leur charge (généralement un enfant), plutôt qu'à eux-mêmes (comme dans le trouble factice imposé à soi-même).

L'aidant falsifie l'anamnèse et peut rendre l'enfant malade en lui donnant des médicaments ou d'autres produits, ajouter du sang aux urines ou les contaminer avec des bactéries pour simuler une maladie. L'aidant recherche une assistance médicale pour l'enfant et semble profondément préoccupé et protecteur. L'enfant a habituellement des antécédents d'hospitalisations fréquentes, pour une variété de symptômes non spécifiques, sans diagnostic ferme. Les enfants victimes peuvent être gravement malades et parfois mourir.

Le trouble factice imposé à un autre est généralement difficile à reconnaître, en particulier lorsque les antécédents du soignant sont plausibles (p. ex., s'il rapporte une fièvre chez un nourrisson) et/ou si la victime est non verbale.

Voir l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : AFFICHER LA VERSION GRAND PUBLIC
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
ANDROID iOS
ANDROID iOS
ANDROID iOS
HAUT DE LA PAGE