Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Le médecin généraliste

Par Michael R. Wasserman, MD, University of Colorado Denver School of Medicine

En règle générale, le point d’entrée dans le système de santé est un personnel soignant chargé des soins primaires, habituellement un médecin, mais parfois un personnel infirmier ou un assistant du médecin. Le médecin généraliste fournit des soins généraux ; il est responsable des soins dans leur ensemble, y compris la coordination des spécialistes médicaux et les soins de soutien. Le fait d’avoir un médecin généraliste offre de nombreux avantages qui peuvent améliorer la qualité des soins. Les personnes qui ont un médecin généraliste sont moins susceptibles de recourir inutilement au service des urgences ou d’être examinées par un médecin qu’elles ne connaissent pas. Quand une personne voit un médecin qu’elle ne connaît pas, le médecin peut ne pas disposer de toutes les informations contextuelles nécessaires pour diagnostiquer et traiter le problème. Le médecin peut alors être amené à refaire des analyses ou à demander d’effectuer des tests inutilement.

Lorsqu’il existe une relation stable entre la personne et son médecin généraliste, la communication est souvent meilleure et les décisions médicales sont prises plus facilement. Les personnes ont, en général, plus confiance dans les médecins qu’ils connaissent et sont moins anxieux face à un problème de santé. Les médecins généralistes ont souvent des relations de longue date avec leurs patients. Ils savent ce que leurs patients veulent et jugent important, quelle est la meilleure façon de communiquer avec eux, leur réaction en cas d’épreuve, s’ils sont en mesure d’acheter les médicaments prescrits et sur quels membres de la famille ils peuvent compter.

Les médecins généralistes expliquent le type de soins nécessaire, en donnent les raisons et définissent la fréquence des consultations. Ils peuvent orienter les personnes vers des spécialistes en cas de besoin et coordonner les soins avec d’autres professionnels de la santé. Certains programmes de soins exigent qu’une consultation avec le médecin généraliste prenne place pour obtenir une orientation vers un service spécialisé avant la consultation avec un spécialiste. Bien que cette pratique puisse être perçue comme un obstacle aux soins spécialisés, elle peut s’avérer utile. Par exemple, le fait de devoir être dirigé garantit que le médecin généraliste est informé de tous les besoins d’une personne en soins de santé. Il permet aussi de s’assurer que la personne consulte le spécialiste approprié.

Pour trouver un médecin généraliste, on peut commencer par demander à des amis et à des parents qui peuvent donner des recommandations. Ou on peut appeler une école de médecine et demander un service, comme la pédiatrie, la médecine interne, ou la médecine générale. Les personnes âgées peuvent vouloir un médecin traitant spécialisé dans le traitement de leur groupe d’âge (un gériatre). De nombreux régimes d’assurance maladie limitent le choix des médecins et autres professionnels de santé. Dans ces cas, il faut consulter l’assurance pour obtenir une liste des professionnels de la santé participants. Parfois, il est impossible de consulter le médecin qu’on a choisi parce que le cabinet n’accepte plus de nouveaux patients.

Pour plus d’informations sur les qualifications d’un médecin, on peut appeler l’American Board of Medical Specialties (866-275-2267 sans frais) ou consulter le site Web (www.abms.org) ou le registre de cette organisation, qui est disponible dans de nombreuses bibliothèques publiques et médicales.

En choisissant un médecin généraliste, il faut réfléchir aux caractéristiques que l’on considère comme les plus importantes chez un médecin (par exemple, la convivialité, la rigueur, la patience ou la rapidité). Certaines personnes préfèrent un médecin qui passe davantage de temps avec elles, même si cela tend à mettre le médecin en retard dans ses consultations. D’autres personnes préfèrent un médecin qui respecte les heures des rendez-vous, même si cela peut limiter le temps que le médecin passe avec elles. Il faut trouver un médecin avec qui on se sent à l’aise et en qui on a confiance.

Ressources dans cet article