Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Généralités sur les soins préventifs

Par James T. Pacala, MD, MS, University of Minnesota Medical School

La médecine traditionnelle repose sur l’amélioration de la santé par l’identification et le traitement des problèmes de santé qui ont déjà produit des symptômes ou des complications. À l’inverse, la médecine préventive vise à prévenir l’apparition des problèmes de santé. Les soins préventifs mettent également l’accent sur l’établissement d’un diagnostic avant que les symptômes ou les complications ne surviennent, lorsque les chances de guérison sont les meilleures. Lorsqu’elle est bien appliquée, la prévention améliore l’état de santé général et réduit le coût des soins de santé.

L’objectif global de la prévention est de diminuer le risque d’une personne de développer une maladie ou de devenir handicapée ou de mourir prématurément. Les soins préventifs n’existent pas sous forme universelle. Les objectifs spécifiques sont établis par et pour chaque personne. Les objectifs spécifiques sont extrêmement dépendants du profil de risque individuel, c’est-à-dire le risque d’une personne de développer une maladie en fonction de facteurs tels que son âge, son sexe, ses caractéristiques génétiques, son mode de vie et son environnement physique et social. Les facteurs qui augmentent le risque sont appelés facteurs de risque.

Exemples de facteurs de risque liés aux problèmes de santé

Catégorie

Facteurs de risque

Régime alimentaire

Alimentation déséquilibrée ou malsaine

Génétique

Prédisposition familiale à une maladie spécifique, par exemple les maladies cardiaques, le cancer du côlon, le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus, le diabète, les troubles mentaux et la toxicomanie

Santé mentale

Situations stressantes telles que

  • Un nouvel emploi

  • Des difficultés professionnelles

  • La perte d’un être cher

  • Sommeil insuffisant

  • Mariage ou divorce

Activité physique

Mode de vie sédentaire (pas assez d’activité physique)

Environnement physique

Incapacité à maintenir un environnement sûr, qui comprend :

  • Pour tous : ne pas mettre en sécurité des armes à feu ; omettre de porter un casque de bicyclette et la ceinture de sécurité ; ne pas installer d’alarmes anti-incendie et d’extincteurs à domicile ; ne pas entretenir les systèmes de chauffage et ne pas faire inspecter et nettoyer les cheminées périodiquement

  • Pour les enfants : ne pas utiliser de sièges de sécurité pour enfants, casque pour bicyclette, pyjamas non inflammables, fenêtres et chaises sécurisées ; ne pas vérifier l’absence de peintures au plomb dans le domicile et ne pas retirer ces peintures le cas échéant ; ne pas conserver les médicaments et substances toxiques en lieu sûr

  • Pour les personnes âgées : ne pas retirer les dangers pouvant causer des chutes, ou y remédier (comme des tapis qui bougent et un éclairage insuffisant)

Groupe ethnique et sexe

Hommes : risque de crise cardiaque plus élevé que les femmes

Hommes noirs : risque d’hypertension artérielle plus élevé que les hommes blancs

Environnement social

Violence de quartier

Violence familiale

Comportement sexuel à risque élevé (par exemple, plusieurs partenaires ou non-utilisation du préservatif)

Difficulté à s’entendre avec les autres

Consommation de certaines substances

Fumer des cigarettes, des cigares, ou la pipe

Tabac à mâcher

Utilisation de drogues illégales

Abus d’alcool ou de médicaments sur ordonnance

Vaccinations

Ne pas avoir reçu tous les vaccins recommandés

Poids

Poids supérieur à la recommandation pour la taille et le sexe, en particulier de 20 % ou plus

Environnement professionnel

Travailler avec des substances potentiellement toxiques (par exemple, l’amiante ou des rayonnements ionisants), des machines, des outils électriques, du matériel agricole et d’autres objets potentiellement dangereux

Certains facteurs de risque échappent au contrôle de la personne, comme l’âge, le sexe et les antécédents familiaux. D’autres facteurs de risque, comme le mode de vie d’une personne et son environnement physique et social, peuvent être modifiés, et le risque de développer des maladies peut s’en trouver diminué. En outre, le risque peut être réduit grâce à des soins médicaux adaptés.

La plupart des soins médicaux que les nourrissons ( Soins des nouveau-nés et des nourrissons), les enfants plus âgés ( Les visites de soins de santé préventifs pour les enfants) et les adolescents ( Consultations de médecine préventive) reçoivent (visites médicales de routine de l’enfant) visent à déceler et à prévenir les problèmes. Par exemple, l’examen se concentre sur la détection des signes précoces de développement de problèmes. La plupart des vaccinations sont pratiquées pendant l’enfance. Les professionnels de la santé conseillent les parents sur la prévention des accidents et des blessures chez les enfants et les adolescents.

Ressources dans cet article