Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Douleur dans la partie avant du genou

(Genou du coureur à pied)

Par Paul L. Liebert, MD, Tomah Memorial Hospital, Tomah, WI

  • Des facteurs tels qu’une faiblesse des muscles de la cuisse, une pronation excessive et des muscles ou des tendons trop tendus dans la jambe peuvent causer de la douleur dans la partie avant du genou.

  • Les personnes affectées peuvent ressentir de la douleur lorsqu’elles descendent une pente en courant puis, finalement, la douleur peut demeurer même lorsqu’elles marchent simplement.

  • L’imagerie par résonance magnétique et l’arthroscopie peuvent être nécessaires pour poser un diagnostic.

  • Les personnes doivent cesser de courir jusqu’à ce que la douleur disparaisse, puis faire de l’exercice physique pour renforcer et équilibrer les muscles du genou.

  • Si la pronation est excessive et cause de la douleur, des semelles (orthèses) peuvent aider.

La rotule est un os circulaire attaché aux ligaments et aux tendons entourant le genou, qui se déplace normalement de haut en bas sur l’os de la cuisse pendant la course.

Que faire quand la partie avant du genou est douloureuse

Normalement, la rotule se déplace de haut en bas sur l’os de la cuisse pendant la course. Les personnes peuvent ressentir une douleur dans la rotule parce que les muscles de la cuisse sont faibles ou que le pied tourne trop (pronation). Le résultat est une rotule qui frotte anormalement contre l’os de la cuisse, et augmente l’usure.

La douleur dans la partie avant du genou (genou antérieur) peut être causée par

  • une rotule trop élevée ou trop basse dans la partie antérieure de l’articulation du genou

  • une insertion décentrée des muscles entourant la rotule

  • des muscles postérieurs de la cuisse tendus et raccourcis

  • un tendon d’Achille tendu

  • des muscles de la cuisse affaiblis, ce qui aide normalement à stabiliser le genou

Genou du coureur à pied

Des muscles de la cuisse affaiblis sont fréquemment la cause du genou du coureur à pied, cause de douleur dans la partie antérieure du genou qui peut être traité. Des muscles de la cuisse affaiblis permettent à la rotule de se déplacer latéralement et de frotter anormalement contre l’os de la cuisse. Le genou du coureur à pied se manifeste habituellement lors de la descente d’une pente en courant. Plus tard, la course ou la marche, surtout la descente des escaliers, devient douloureuse.

Pronation excessive

La pronation excessive du pied (pied tourné vers l’intérieur) pendant la marche ou la course peut causer la douleur du genou. La pronation force les muscles de la cuisse (quadriceps) à tirer la rotule vers l’extérieur et à frotter celle-ci anormalement contre l’extrémité de l’os de la cuisse.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins posent des questions sur les symptômes et examinent les personnes. L’imagerie par résonance magnétique, l’arthroscopie (visualisation de l’intérieur de l’articulation à l’aide d’une sonde souple à fibres optiques) ou les deux sont parfois nécessaires.

Traitement

  • Repos

  • Rééducation

Il faut éviter de courir jusqu’à ce que cela soit possible sans douleur. De la glace appliquée sur la zone affectée, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et l’utilisation temporaire d’une genouillère simple ou élastique peuvent également aider. D’autres exercices, tels que le cyclisme sur un vélo d’exercice (avec une position de selle élevée, peu de répétitions et une résistance faible) ou la natation, peuvent servir à protéger le genou tout en maintenant la condition physique pendant le rétablissement. Les exercices de renforcement et d’équilibre des muscles du dos (muscle du jarret) et de l’avant (quadriceps) de la cuisse sont utiles.

Dans le cas de genou du coureur à pied, l’étirement avant l’exercice physique peut aider à équilibrer les forces anormales causées par des muscles tendus et à réduire la lésion.

Une semelle (orthèse) peut aider à corriger une pronation excessive.

Ressources dans cet article