Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Contusion pulmonaire

Par Thomas G. Weiser, MD, MPH, Assistant Professor, Department of Surgery, Section of Trauma & Critical Care, Stanford University School of Medicine

Une contusion pulmonaire est l’hématome d’un poumon, qui entraîne un saignement et un gonflement.

  • Les personnes présentent une douleur, généralement due à la lésion de la paroi thoracique, et se sentent souvent essoufflées.

  • Les médecins réalisent une radiographie du thorax pour poser le diagnostic.

  • Le traitement consiste à administrer de l’oxygène et parfois un respirateur pour faciliter la respiration jusqu’à ce que l’hématome se résorbe.

Un coup violent porté au thorax (dans un accident de la route ou une chute par exemple) peut causer un hématome au niveau du poumon. Le poumon présentant un hématome n’absorbe pas l’oxygène correctement. Un hématome important peut faire chuter dangereusement les taux d’oxygène dans le sang. Une contusion pulmonaire sévère est potentiellement mortelle.

Les personnes peuvent également présenter des fractures de côtes, un poumon collabé (pneumothorax, Pneumothorax) et d’autres lésions thoraciques. Plus tard, les personnes peuvent développer une pneumonie ( Présentation de la pneumonie) ou un syndrome de détresse respiratoire aiguë ( Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA)).

Symptômes

La douleur et l’essoufflement constituent les principaux symptômes. La douleur est généralement causée par la lésion de la paroi thoracique (les côtes et le muscle thoracique). La respiration est douloureuse et difficile.

Les personnes peuvent ne présenter aucun symptôme, tout spécialement au début. Un essoufflement peut se développer et s’aggraver en plusieurs heures.

Diagnostic

  • Radiographie thoracique

Les médecins suspectent une contusion pulmonaire lorsque les personnes deviennent essoufflées après une lésion thoracique, tout spécialement si l’essoufflement se développe progressivement.

Une radiographie du thorax est prise. Cependant, comme une contusion peut se développer progressivement, les médecins peuvent prendre plusieurs radiographies en quelques heures afin de détecter une contusion.

Les médecins mesurent également le taux d’oxygène dans le sang en plaçant un capteur au bout d’un doigt ou d’un orteil (oxymètre de pouls). Ces informations peuvent aider les médecins à déterminer si les poumons fonctionnent correctement.

Traitement

  • Analgésiques et oxygénothérapie

Les personnes reçoivent généralement des antidouleurs (analgésiques) pour soulager la douleur et donc les aider à respirer plus facilement.

Il peut être nécessaire d’administrer une oxygénothérapie ou parfois une ventilation mécanique ( Ventilation mécanique) pour faciliter la respiration pendant la guérison de la lésion.