Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hémothorax

Par Thomas G. Weiser, MD, MPH, Assistant Professor, Department of Surgery, Section of Trauma & Critical Care, Stanford University School of Medicine

L’hémothorax est une accumulation de sang entre le poumon et la paroi thoracique.

  • Les personnes peuvent se sentir étourdies et essoufflées, ressentir des douleurs thoraciques, et leur peau peut être froide, transpirante ou bleuâtre.

  • Les médecins réalisent une radiographie du thorax pour poser le diagnostic.

  • Les personnes reçoivent des liquides par voie intraveineuse ou une transfusion sanguine, et une sonde est insérée dans le thorax pour drainer le sang.

L’hémothorax peut être causé par une lésion (contusion ou perforante) qui coupe ou déchire un poumon, une artère ou une veine dans le thorax. Du sang peut alors s’accumuler dans l’espace pleural, entre les deux couches de tissus recouvrant les poumons. Une grande quantité de sang peut appuyer sur les poumons et rendre la respiration difficile. Lorsque de l’air et du sang pénètrent dans cet espace, le trouble s’appelle hémopneumothorax. Parfois, l’hémothorax est causé par une chirurgie cardiaque ou un autre trouble tel que la tuberculose ou le cancer du poumon.

Le saviez-vous ?

  • La plupart des saignements dus à un traumatisme thoracique surviennent dans la cage thoracique, et on observe qu’une toute petite quantité de sang de l’extérieur.

Symptômes

L’hémothorax n’est pas douloureux, mais la lésion qui l’a causé l’est généralement. La gravité des autres symptômes dépend en partie de la quantité de sang présente dans l’espace pleural. Si la quantité de sang est minime, les personnes ne présentent généralement pas d’autres symptômes. Si la quantité de sang est importante, les personnes peuvent se sentir essoufflées, et la respiration peut être peu profonde et rapide. Une quantité massive de sang peut faire chuter dangereusement la tension artérielle (choc). Leur peau peut devenir froide, transpirante et bleuâtre.

Diagnostic

  • Radiographie thoracique

En cas de suspicion d’un hémothorax, les médecins pratiquent une radiographie du thorax.

Traitement

  • Des liquides, et parfois des produits sanguins, sont administrés par voie intraveineuse pour maintenir la tension artérielle.

  • Insertion du drain thoracique

Les médecins administrent des liquides par voie intraveineuse pour augmenter la quantité de liquide dans la circulation sanguine et donc augmenter la tension artérielle. En cas de perte d’importantes quantités de sang, une transfusion sanguine est nécessaire.

Les médecins insèrent généralement une sonde (thoracotomie ou drain thoracique, Insertion d’un drain thoracique) dans le thorax pour drainer le sang et permettre au poumon de se regonfler. La sonde peut devoir rester en place pendant plusieurs jours.

Si une quantité importante de sang est présente ou si le saignement continue, une chirurgie (thoracotomie, Thoracotomie) peut être pratiquée pour arrêter le saignement.

Ressources dans cet article