Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pneumothorax traumatique

(Poumon collabé)

Par Thomas G. Weiser, MD, MPH, Assistant Professor, Department of Surgery, Section of Trauma & Critical Care, Stanford University School of Medicine

Un pneumothorax traumatique survient lorsque de l’air s’accumule entre la paroi thoracique et le poumon en raison d’une lésion. Il entraîne l’effondrement partiel ou total du poumon.

  • Les personnes présentent une douleur thoracique et se sentent parfois essoufflées.

  • Généralement, une radiographie du thorax est prise.

  • Une sonde (drain thoracique) est généralement insérée dans le thorax pour éliminer l’air et permettre au poumon de se regonfler.

Le pneumothorax peut être dû à une force contondante (comme un accident de la route ou une chute) ou à une lésion perforante (comme une blessure d’arme blanche ou d’arme à feu) qui atteint les poumons et/ou les voies respiratoires. La lésion laisse l’air s’échapper du poumon et s’accumuler entre le poumon et la paroi thoracique. L’air du pneumothorax peut également s’infiltrer sous la peau du thorax ou du cou. Du sang est également présent dans l’espace pleural (hémopneumothorax) de nombreuses personnes.

Le pneumothorax des deux poumons est très dangereux. Cependant, la plupart du temps, un seul poumon est affecté. Un pneumothorax qui n’affecte qu’un poumon est rarement dangereux, sauf si les personnes sont atteintes d’un trouble pulmonaire chronique (tel que l’asthme ou la bronchopneumopathie chronique obstructive) ou sauf si le pneumothorax est un pneumothorax suffocant ( Pneumothorax suffocant) ou un pneumothorax ouvert (pneumothorax relié à une plaie ouverte dans la paroi thoracique).

Symptômes

Les personnes éprouvent une douleur thoracique. La douleur est majoritairement due à la lésion ayant causé le pneumothorax. Elles peuvent se sentir essoufflées ou respirer rapidement et avoir la sensation que leur cœur s’emballe, tout particulièrement si la quantité d’air est importante.

Si l’air s’accumule sous la peau, cette dernière semble se craqueler et crisse lorsqu’on la touche.

Le saviez-vous ?

  • Parfois, l’air provenant d’un poumon collabé s’accumule sous la peau du thorax ou du cou, et la peau crisse lorsqu’on la touche.

Diagnostic

  • Radiographie thoracique

Les médecins diagnostiquent généralement un pneumothorax à partir d’une radiographie du thorax. Le pneumothorax est parfois diagnostiqué lorsqu’une TDM ou une échographie est réalisée pour diagnostiquer d’autres lésions du thorax ou de l’abdomen.

Traitement

  • Généralement, élimination de l’air de l’espace pleural

L’objectif du traitement est d’éliminer l’air de l’espace pleural et de permettre au poumon de se regonfler. Une sonde (thoracotomie ou drain thoracique : Insertion d’un drain thoracique) est généralement insérée dans le thorax entre deux côtes. La sonde est fixée à un appareil d’aspiration pour retirer l’air et permettre au poumon de se regonfler. Cette intervention peut se pratiquer avec une anesthésie locale uniquement.

Cependant, si la quantité d’air est peu importante et qu’elle ne cause aucun symptôme, les médecins peuvent ne pas éliminer l’air, car un petit pneumothorax disparaît souvent seul. Ou bien, les médecins peuvent insérer un petit cathéter (drain) pour éliminer l’air. Quel que soit le traitement, les personnes restent généralement en observation à l’hôpital pour être certain que le pneumothorax ne s’aggrave pas.

Ressources dans cet article