Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Inflammation du pénis

(Balanite ; Posthite ; Balanoposthite)

Par Patrick J. Shenot, MD, Associate Professor and Deputy Chair, Department of Urology, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Le prépuce du pénis et le gland (l’extrémité en forme de cône du pénis) peuvent être enflammés.

  • La balanite est une inflammation du gland.

  • La posthite est une inflammation de la peau qui recouvre le gland (prépuce).

  • La balanoposthite est une inflammation conjointe du gland et du prépuce

Les hommes atteints de balanoposthite présentent un risque accru de développer ultérieurement un phimosis ou un paraphimosis (problèmes liés au prépuce) et un cancer du pénis.

Causes

L’inflammation du pénis peut être causée par des infections, telles que des infections à levures, des maladies sexuellement transmissibles (MST) et la gale. Lorsque des sécrétions restent sous le prépuce, elles peuvent s’infecter, ce qui entraîne une posthite.

Les causes non infectieuses incluent des troubles de peau, notamment des réactions allergiques (par exemple, à un préservatif en latex ou à des liquides ou des gels contraceptifs), le lichen plan, le psoriasis, la dermatite séborrhéique et la balanite xerotica obliterans.

La balanoposthite commence souvent par une balanite. Elle se développe plus souvent si :

  • Le prépuce est serré

  • L’homme est diabétique

Symptômes

L’inflammation du pénis entraîne :

  • Douleur

  • Prurit

  • Rougeur

  • Tuméfaction

  • Écoulement provenant du prépuce

Souvent, les symptômes commencent deux ou trois jours après une relation sexuelle. Des plaies sur le pénis peuvent apparaître et une augmentation de volume des ganglions dans la région inguinale peut se produire.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins diagnostiquent généralement une inflammation du pénis en examinant ce dernier, ainsi que l’appareil génital. Ils peuvent demander si l’homme a utilisé des préservatifs en latex.

La glycémie peut être mesurée pour dépister le diabète et des tests pour les infections par les levures et les MST peuvent être effectués.

Traitement

  • Bonne hygiène

  • Traitement de la cause de l’inflammation

  • Parfois, circoncision

Parfois, les médecins doivent nettoyer la zone sous le prépuce et indiquer à l’homme les mesures d’hygiène à adopter. La cause de l’inflammation est traitée. L’homme peut être circoncis si le prépuce reste trop serré autour du gland.