Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Les visites de soins de santé préventifs pour les enfants

Par Deborah M. Consolini, MD, Jefferson Medical College;Alfred I. duPont Hospital for Children

Les visites programmées chez le médecin permettent aux parents de s’informer sur la croissance et le développement de leur enfant. De telles visites offrent également aux parents la possibilité de poser des questions et de demander conseil, par exemple, sur l’apprentissage de la propreté ( Apprentissage de la propreté). L’académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics) recommande que l’enfant âgé de plus d’un an consulte un médecin pour des visites de soins de santé préventifs à l’âge de 12, 15, 18, 24 et 30 mois, puis une fois par an jusqu’à l’âge de 6 ans. Par la suite, des visites chez le médecin sont recommandées à l’âge de 8 et 10 ans. Les visites peuvent être plus fréquentes en fonction des conseils du médecin ou des besoins de la famille.

Examen

Différentes mesures sont prises et des dépistages et vaccinations sont réalisés ( Calendrier de vaccination infantile) lors de chaque visite. La taille et le poids sont vérifiés et le périmètre crânien est mesuré jusqu’à l’âge d’environ 36 mois. Une bonne croissance est une indication de bonne santé. Que ce soit pour la taille ou le poids, les valeurs mesurées sont en réalité bien moins importantes que le fait qu’elles restent sur ou proche du même centile sur les courbes de croissance. Un enfant dont les valeurs restent constamment sur le 10e percentile est en bonne santé (même si plus petit que la plupart des enfants de son âge), mais le passage du 35e centile au 10e percentile peut être indicateur d’un problème médical. À partir de 3 ans, la tension artérielle est mesurée à chaque consultation.

Le médecin évalue aussi la progression du développement de l’enfant ( Le développement des jeunes enfants) depuis la visite précédente. Par exemple, il voudra savoir si un enfant de 18 mois a commencé à parler ou si un enfant de 6 ans peut lire quelques mots ( Jalons du développement de 18 mois à 6 ans*). De même, il pose souvent des questions relatives au comportement de l’enfant en fonction de son âge. L’enfant de 18 mois a-t-il des accès de colère ? L’enfant de 2 ans dort-il toute la nuit ? L’enfant de 6 ans mouille-t-il le lit la nuit ? Les parents et le médecin peuvent discuter de ces types de comportement et de ces questions liées au développement pendant les visites de soins de santé préventifs, et élaborer ensemble un plan d’action en cas de problème de comportement ou de développement.

Enfin, le médecin réalise un examen clinique complet. Non seulement le médecin examine l’enfant de la tête aux pieds, y compris le cœur, les poumons, l’abdomen, les organes génitaux, le rachis, les bras, les jambes, la tête, le cou, les yeux, les oreilles, le nez, la bouche et les dents, mais il peut demander à l’enfant de réaliser certaines tâches spécifiques à chaque âge. Pour vérifier les capacités motrices de base (comme la marche et la course), le médecin peut demander à un enfant de 4 ans de sautiller sur un pied. Pour évaluer les acquisitions motrices fines (manipulation de petits objets avec les mains), il peut demander à l’enfant de faire un dessin ou reproduire certaines formes.

Dépistage

Les visites préventives comprennent un examen auditif et visuel. À l’âge de 3 ou 4 ans, les examens de la vue incluent l’utilisation de graphiques et d’appareils d’examen. Des analyses de sang peuvent être nécessaires chez certains enfants à la recherche d’une anémie ou de taux élevés de plomb ( Intoxication par le plomb).

Les enfants âgés de plus de 2 ans qui sont exposés à un risque de cholestérol élevé doivent subir une analyse de sang. Les enfants à risque incluent ceux pour qui des membres de la famille ont un taux de cholestérol élevé ou qui ont eu une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral à un âge précoce. Tous les enfants entre 9 et 11 ans et entre 17 et 21 ans doivent faire contrôler leur taux de cholestérol.

Les autres examens réalisés sont déterminés en fonction de l’âge de l’enfant et d’autres facteurs.

Sécurité

Pendant les visites préventives, il est aussi question de la sécurité de l’enfant. Les problèmes spécifiques de sécurité sont liés à l’âge de l’enfant. Pour un enfant de 6 ans, la discussion peut par exemple être axée sur la sécurité à vélo. Les exemples suivants de prévention des blessures s’appliquent aux enfants âgés de 12 mois à 4 ans :

  • Utiliser un siège d'auto approprié à l’âge et au poids (les nourrissons et les tout-petits doivent être placés dos à la route jusqu’à l’âge de 2 ans au moins ou jusqu’à ce qu’ils dépassent les limites de taille ou de poids pour être dos à la route pour le siège d'auto convertible).

  • Placer les sièges d'auto sur le siège arrière du véhicule.

  • Revoir la sécurité automobile pour les passagers et les piétons.

  • Attacher les cordons de fenêtres afin d’éviter tout étranglement.

  • Utiliser des loquets et capuchons de sécurité.

  • Prévenir les chutes.

  • Ne posséder aucune arme de poing dans le foyer.

Outre la liste ci-dessus, les exemples suivants de prévention des blessures s’appliquent aux enfants âgés de 5 ans et plus :

  • Utiliser un siège d'auto orienté vers l’avant avec une ceinture aussi longtemps que possible (jusqu’à ce que l’enfant dépasse les limites de taille ou de poids pour le siège d'auto utilisé), puis utiliser un rehausseur jusqu’à ce que la ceinture du siège du véhicule soit adaptée (généralement lorsque l’enfant mesure 1,45 mètre et est âgé de 8 à 12 ans).

  • Attacher les enfants âgés de moins de 13 ans sur le siège arrière du véhicule à l’aide de la ceinture de sécurité.

  • Si le véhicule ne possède pas de siège arrière, désactiver l’airbag du siège passager avant.

  • Faire porter un casque et des vêtements de sport de protection lorsque les enfants font du vélo.

  • Apprendre aux enfants à traverser la rue en toute sécurité.

  • Surveiller étroitement les enfants quand ils nagent et leur faire porter un gilet de sauvetage si nécessaire, et toujours lorsqu’ils sont sur un bateau.

Le médecin peut en outre souligner d’autres mesures de sécurité, comme l’installation et l’entretien de détecteurs de fumée dans la maison et maintenir les produits toxiques éventuels (comme les nettoyants et les médicaments) hors de la portée des enfants. Les parents doivent saisir cette opportunité pour soulever des sujets liés plus particulièrement à leur situation familiale Á mesure qu'un enfant grandit, il pourra participer activement à la discussion.

Nutrition et exercice physique

Les parents peuvent aider à prévenir l’obésité en inculquant de bonnes habitudes alimentaires et en favorisant la pratique régulière d’activités physiques. Les enfants doivent consommer une grande variété d’aliments sains, dont des fruits et des légumes ainsi que des sources de protéine. Des horaires de repas réguliers et de petites collations nutritives favorisent un comportement alimentaire sain, même chez un jeune enfant difficile. Même si l’enfant refuse temporairement certains aliments sains, tels que les brocolis ou les haricots, il est important de continuer à lui en proposer. De plus, la consommation de jus de fruits doit être limitée car, même s’ils peuvent sembler sains, ils sont surtout constitués d’eau sucrée. L’absorption d’une quantité excessive de jus de fruits peut provoquer  une perte d’appétit chez l'enfant. Les parents doivent empêcher les enfants de trop grignoter et de consommer des aliments trop caloriques, salés et sucrés.

L’exercice physique et le maintien d’une bonne santé physique et émotionnelle sont très bénéfiques pour les enfants. La pratique de jeux à l’extérieur en famille ou la participation à un sport d’équipe est une bonne manière d’encourager les enfants à faire de l’exercice physique et de prévenir l’obésité.

Ressources dans cet article