Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Unités de soins spéciales

Par Oren Traub, MD, PhD

Les personnes qui ont besoin de types de soins spécifiques peuvent être placées dans des unités de soins spéciales.

Types d’unités

Les unités de soins intensifs (USI) sont destinées aux personnes gravement malades. Ces personnes incluent celles qui ont eu un dysfonctionnement soudain et général (insuffisance) d’un organe, tel que le foie, les poumons (demandant une assistance respiratoire) ou les reins (nécessitant une dialyse). Les personnes en état de choc, qui ont une infection grave ou qui ont subi une chirurgie majeure, sont susceptibles d’être placées dans une USI. Les grands hôpitaux peuvent comporter une unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) pour les enfants.

Les unités de soins coronaires sont destinées aux personnes qui ont ou ont eu une crise cardiaque ou qui ont des anomalies des rythmes cardiaques (arythmie), une insuffisance cardiaque ou un autre problème cardiaque grave.

Les unités de soins intensifs et coronaires ont des équipements pour soutenir et surveiller constamment les fonctions vitales. Cet équipement comprend :

  • Un moniteur cardiaque, un appareil qui surveille la fréquence et le rythme cardiaque (électrocardiographie, ou ECG), la tension artérielle et le rythme respiratoire. Le moniteur est relié aux personnes au moyen de diverses lignes ou câbles.

  • Un cathéter souple inséré dans une veine (une voie intraveineuse centrale) est utilisé pour administrer des médicaments, des liquides et parfois des nutriments.

  • Des ventilateurs pour aider les personnes à respirer et des défibrillateurs pour rétablir un rythme cardiaque normal sont disponibles.

Comme les personnes dans ces unités ont besoin de recevoir plus que les soins usuels, il y a davantage de membres du personnel à disposition pour fournir les soins. Dans ces unités, les heures de visite et les règles sont plus restrictives.

Les unités de télémétrie cardiaque sont prévues pour les personnes qui ont besoin d’une surveillance cardiaque, mais qui ne sont pas suffisamment malades pour avoir besoin d’une surveillance intensive dans une unité de soins intensifs ou de soins coronaires. Les moniteurs cardiaques utilisés dans ces unités transmettent généralement les informations sans fil pour permettre aux personnes de se déplacer et de se rendre à la salle de bain plus facilement.

Les unités « step-down » (unités de soins intermédiaires) sont un type d’unité de soins intensifs pour les personnes qui sont trop malades pour aller dans un lit d’hôpital normal, mais qui sont plus stables que les personnes en USI. Tous les hôpitaux ne contiennent pas ces unités.

Isolement

L’isolement est utilisé pour empêcher que les personnes n’infectent les autres. L’isolement peut être

  • Complet (quand un trouble est transmis par voie aérienne), exigeant que les membres du personnel de l’hôpital qui entrent dans la chambre des personnes portent un respirateur, un masque facial, une blouse et des gants

  • Incomplet (quand un trouble est transmis seulement par contact avec la peau, le sang ou les selles), exigeant seulement que les membres du personnel portent une blouse et des gants

L’isolement inversé est utilisé pour empêcher que les personnes ne soient infectées par d’autres. L’isolement inversé est nécessaire lorsque le système immunitaire des personnse ne fonctionne pas correctement, par exemple après une greffe de moelle osseuse.

Les deux types d’isolement peuvent impliquer ce qui suit :

  • Les personnes sont seules dans une chambre.

  • Les personnes qui entrent dans la chambre doivent porter l’équipement de protection décrit ci-dessus.

  • L’air de la chambre peut être filtré.

  • Les visiteurs sont généralement limités à la famille immédiate.

  • Les petits enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ne doivent pas rendre visite à quelqu’un qui a une infection contagieuse.

  • Les personnes qui ont une infection contagieuse (même si ce n’est qu’un rhume) ne doivent pas rendre visite à des personnes à l’hôpital, surtout en isolement inversé.