Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Antécédents médicaux et examen clinique pour les troubles sanguins

Par David J. Kuter, MD, DPhil, Professor of Medicine;Chief of Hematology, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Le médecin interroge tout d’abord la personne sur ses antécédents médicaux (il pose des questions sur les symptômes— Symptômes des maladies hématologiques—exposition professionnelle ou autres types d’exposition, et informations familiales). Il pratique ensuite un examen clinique. Les observations obtenues pendant le recueil des antécédents médicaux et l’examen clinique aident le médecin à déterminer les examens nécessaires ( Analyses de laboratoire pour les maladies du sang).

Antécédents médicaux

Le médecin peut suspecter un trouble sanguin d’après un grand nombre de symptômes possibles. En outre, certains facteurs des antécédents médicaux d’une personne indiquent que celle-ci est à risque. En voici des exemples :

  • Un trouble sanguin chez un membre de la famille

  • Un autre trouble (comme une maladie rénale ou hépatique ou un diabète) qui peut provoquer un trouble sanguin

  • L’origine ethnique de la personne (par exemple, la drépanocytose survient principalement chez les personnes noires)

  • L’utilisation d’un médicament qui peut provoquer un saignement (comme aspirine, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou warfarine)

  • Expositions (par exemple dans le cadre professionnel) à un produit chimique qui pourrait provoquer un saignement ou endommager la moelle osseuse

Examen clinique

Pendant l’examen clinique, le médecin recherche des signes physiques spécifiques qui peuvent être liés à un trouble sanguin.

  • Il examine la peau et les muqueuses (comme la surface interne des paupières ou de la bouche), et recherche une pâleur, des vaisseaux sanguins anormaux (télangiectasie), des ecchymoses, des petites taches rouges ou violettes ou des éruptions cutanées rouges.

  • Il palpe le cou, les aisselles et l’aine pour détecter une éventuelle hypertrophie des ganglions lymphatiques.

  • Il examine les articulations pour évaluer si elles sont sensibles ou gonflées.

  • Il examine l’abdomen pour rechercher une hypertrophie de la rate ou du foie.

  • Il réalise un toucher rectal pour vérifier la présence de sang dans les selles.

Les observations obtenues pendant le recueil des antécédents médicaux et l’examen clinique aident le médecin à déterminer les examens nécessaires ( Analyses de laboratoire pour les maladies du sang).