Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Tumeurs de la mâchoire

Par Bradley A. Schiff, MD, Albert Einstein College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

De nombreux types de tumeurs bénignes et malignes se développent au niveau des maxillaires. Les symptômes sont un gonflement, une douleur, et une mobilité dentaire inexpliqués; certaines tumeurs sont découvertes fortuitement lors d'un examen buccal ou sur des rx dentaires de routine. Le traitement dépend de la topographie et du type de la tumeur. Certaines tumeurs bénignes peuvent être simplement surveillées et peuvent ne pas avoir besoin d'exérèse chirurgicale, mais la plupart des tumeurs nécessitent une résection avec éventuellement reconstruction.

Quand elles ne sont pas détectées initialement par des rx, les tumeurs de la mâchoire sont diagnostiquées cliniquement lorsque leur croissance entraîne une tuméfaction de la face, du palais ou du bord alvéolaire (la région osseuse de la mâchoire qui supporte les dents). Ils peuvent également causer des douleurs osseuses parfois sévères.

Des exostoses (torus palatin, torus mandibulaire) peuvent se développer au niveau du maxillaire supérieur ou de la mandibule. Ce sont des excroissances fréquentes qui peuvent faire craindre un cancer, bien qu'elles soient bénignes et ne soient inquiétantes que si elles gênent les soins dentaires ou la fonction de la glande sous-maxillaire. Lorsqu'ils sont localisés sur le palais, ils sont situés sur la ligne médiane sans anomalie muqueuse. Des ostéomes multiples observés sur une rx dentaire peuvent évoquer un syndrome de Gardner.

La tumeur la plus fréquente de la mâchoire et du maxillaire est le carcinome malpighien envahissant l'os grâce à alvéoles dentaires. Cela peut impliquer n'importe quelle partie de la mâchoire ou du maxillaire.

L'améloblastome, la plus fréquente des tumeurs odontogènes, apparaît habituellement au niveau de la partie postérieure de la mandibule. C'est une tumeur à évolution lente qui métastase rarement. Sur les rx, elle se présente généralement comme une hyperclarté multiloculaire, en bulles de savon. Le traitement consiste en une exérèse chirurgicale large et une reconstruction si appropriée.

Les tumeurs odontogènes les plus fréquentes sont les odontomes; elles affectent le follicule dentaire ou des tissus dentaires et siègent habituellement au niveau de la mandibule chez les jeunes. Les odontomes comprennent les odontomes fibreux et les cémentomes. L'absence d'une molaire évoque un odontome composé. Généralement, ces tumeurs sont enlevées en cas, en particulier en cas de doute diagnostique.

L'ostéosarcome, les tumeurs à cellules géantes, le sarcome d'Ewing, le myélome multiple et les métastases tumorales peuvent toucher la mâchoire. Le traitement est le même que pour les tumeurs d'autres sites osseux.