Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des infections à Salmonella

Par Larry M. Bush, MD, Affiliate Professor of Clinical Biomedical Sciences;Affiliate Associate Professor of Medicine, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University;University of Miami-Miller School of Medicine ; Maria T. Perez, MD, Associate Pathologist, Department of Pathology and Laboratory Medicine, Wellington Regional Medical Center, West Palm Beach

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le genre Salmonella est divisé en 2 espèces, S. enterica et S. bongori, qui comprennent > 2400 sérotypes connus. Certains de ces sérotypes sont nommés. Dans de tels cas, l'habitude est de raccourcir le nom scientifique et de ne citer que le genre et le sérotype; p. ex., S. enterica, sous-espèce enterica, sérotype Typhi est raccourci en Salmonella Typhi.

Salmonella peut aussi être divisée en 3 groupes en fonction de la façon dont le microrganisme est adapté à des hôtes humains:

  • Ceux très adaptés à l'hôte humain: ce groupe comprend S. typhi et S. paratyphi types A, B (également appelés S. schottmülleri) et C (également dénommés S. hirschfeldii), qui ne sont pathogènes que chez l'homme et responsables de la fièvre entérique (typhoïde).

  • Ceux adaptés à des hôtes non humains ou qui sont la cause de maladie presque exclusivement chez les animaux. Certaines souches de ce groupe, S. Dublin (bovins), S. Arizonae (reptiles) et S. Choleraesuis (porcs) sont également pathogènes pour l'homme.

  • Ceux qui ont une large gamme d'hôtes: ce groupe comprend > 2000 sérotypes (p. ex., S. Enteritidis, S. Typhimurium) qui causent une gastro-entérite et sont responsables de 85% des infections à Salmonella aux États-Unis.