Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Hétérophyiose et infestations par des trématodes apparentés

Par Richard D. Pearson, MD, Emeritus Professor of Medicine, University of Virginia School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

L'hétérophyiose est une infection due à la douve intestinale Heterophyes heterophyes, dont l'infestation s'effectue par la consommation de poisson d'eau douce ou d'eaux saumâtre crus ou insuffisamment cuits.

Les trématodes sont des plathelminthes parasites qui infestent diverses parties du corps (p. ex., les vaisseaux sanguins, l'appareil digestif, les poumons, le foie) en fonction des espèces.

Heterophyes heterophyes est endémiques en Extrême-Orient, au Moyen-Orient et en Égypte.

L'hôte s'infeste par ingestion de poissons d'eau douce ou d'eau saumâtre infestés, crus ou insuffisamment cuits, contenant des métacercaires (stade enkysté). Après l'ingestion, les métacercaires sortent des kystes et s'attachent à la muqueuse de l'intestin grêle. Là, ils parviennent à l'âge adulte, pour former un ver adulte mesurant de 1,0 à 1,7 mm de long et de 0,3 à 0,4 mm de large.

L'infection par Metagonimus yokogawai, un trématode apparenté, a été rapportée après consommation de poissons d'eau douce ou d'eau saumâtre crus ou insuffisamment cuits en Extrême-Orient, Sibérie, Mandchourie, Balkans, Israël, et Espagne. Une infection intestinale par Nanophyetus salmincola a été signalée après l'ingestion de saumon cru ou insuffisamment cuit.

Les douves adultes peuvent déclencher des douleurs abdominales et de la diarrhée.

Le diagnostic de l'hétérophyiase repose sur la mise en évidence des œufs dans les selles. Les œufs de H. heterophyes sont impossibles à distinguer de ceux de M. yokogawai et sont semblables à ceux de Clonorchis et d'Opisthorchis.

Le traitement de l'hétérophyiose repose sur le praziquantel 25 mg/kg po tid pendant 1 jours pour H. heterophyes et M. yokogawai et 20 mg/kg po tid pendant 1 jours pour N. salmincola.

Ressources dans cet article