Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Xérodermie

(Xérose)

Par James G. H. Dinulos, MD, Clinical Associate Professor of Surgery (Dermatology Section);Clinical Assistant Professor of Dermatology, Geisel School of Medicine at Dartmouth;University of Connecticut

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La xérodermie, forme la plus bénigne d'ichtyose, n'est ni héréditaire ni associée à des anomalies systémiques.

La xérodermie résulte de la desquamation des cellules superficielles de la peau, produisant ainsi de fines squames blanches. Les facteurs de risque de xérosis sont les suivants:

  • Résidence dans un endroit sec, à climat froid

  • Grand âge

  • Dermatite atopique

  • Bains fréquents, en particulier avec des savons agressifs

Le diagnostic de xérodermie repose sur le bilan clinique.

Traitement

  • Maximisation de l'humidité cutanée

Le traitement de la xérodermie est axé sur le maintien d'une peau humide:

  • La fréquence des bains doit diminuer et il faut utiliser de l'eau tiède et non de l'eau chaude.

  • Les hydratants de la peau doivent être utilisés fréquemment, surtout immédiatement après le bain, pour diminuer la perte insensible d'eau. Les hydratants plus épais tels que les hydratants vaselinés ou à base d'huile sont plus efficaces que les lotions à base d'eau, bien que les lotions à base d'eau puissent être mieux tolérées dans les climats chauds. Les hydratants avec des additifs tels que des céramides, des acides α-glycoliques (p. ex., acide lactique, acide glycolique et acide pyruvique), et des acides β-glycoliques (p. ex., acide salicylique) sont très couramment utilisés.

  • L'augmentation de l'apport de liquide et l'utilisation des humidificateurs peuvent également être bénéfiques.

Ressources dans cet article