Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Gastrite post-gastrectomie

Par Michael C. DiMarino, MD, Clinical Assistant Professor, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La gastrite des gastrectomisés est une atrophie gastrique qui se développe après gastrectomie partielle ou totale (sauf dans les cas de gastrinome).

La métaplasie de la muqueuse fundique restante est fréquente. Généralement, la gastrite est habituellement plus marquée au niveau de l'anastomose.

Plusieurs mécanismes sont responsables:

  • Le reflux de bile, qui est fréquent après une telle chirurgie, lèse la muqueuse gastrique.

  • La perte de la gastrine antrale diminue la stimulation des cellules pariétales et peptiques, provoquant une atrophie.

  • La vagotomie peut entraîner une perte de l'action trophique vagale.

Il n'y a pas de symptômes spécifiques de la gastrite. La gastrite des gastrectomisés évolue généralement vers une atrophie sévère et une achlorhydrie. La production du facteur intrinsèque peut cesser entraînant une carence en vitamine B12 (qui peut être aggravée par une pullulation bactérienne dans la boucle afférente). Le risque relatif d’adénocarcinome gastrique semble augmenter 15 à 20 ans après une gastrectomie partielle; cependant, l’incidence absolue de ce cancer après gastrectomie étant basse, la surveillance endoscopique systématique n’est probablement pas économiquement rentable, mais l’apparition de troubles gastro-intestinaux hauts ou d'une anémie chez ces patients doit conduire à réaliser une endoscopie.