Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des gastrites

Par Michael C. DiMarino, MD, Division of Gastroenterology and Hepatology, Department of Medicine, Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique engendrée par plusieurs causes dont l'infection (Helicobacter pylori), les médicaments et produits (AINS, alcool), le stress et les phénomènes auto-immuns (gastrite atrophique du corps). De nombreux cas sont asymptomatiques, mais une dyspepsie et une hémorragie gastro-intestinale surviennent quelques fois. Le diagnostic repose sur l'endoscopie. Le traitement est dirigé contre la cause, mais comprend souvent la suppression de la sécrétion acide et, en cas d'infection par H. pylori, les antibiotiques.

La gastrite peut être classée en érosive ( Gastrite érosive) ou non ( Gastrite non érosive), selon la gravité de la lésion de la muqueuse. Elle est également classée selon la zone de l'atteinte (c.-à-d., cardia, corps, antre). Sur le plan histologique, la gastrite peut être classée en aiguë ou chronique selon le type des cellules inflammatoires présentes. Aucune classification ne concorde parfaitement avec la physiopathologie; de nombreux chevauchements sont possibles. Certaines formes de gastrite impliquent des troubles acidopeptiques et une infection par H. pylori( Infection par Helicobacter pylori). En outre, le terme est souvent appliqué de façon large à une gêne abdominale non spécifique (et souvent non diagnostiquée) et à une gastro-entérite.

La gastrite aiguë est caractérisée par l'infiltration de la muqueuse de l'antre et du corps par des polynucléaires neutrophiles.

La gastrite chronique implique un certain degré d'atrophie (avec perte de fonction de la muqueuse) ou de métaplasie. Elle prédomine au niveau antral (avec perte des cellules G et réduction de la sécrétion de gastrine) ou au niveau du corps (avec perte des glandes gastriques et réduction de l'acidité, de la sécrétion de pepsine et du facteur intrinsèque).

Ressources dans cet article