Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Nocardiose

(Nocardia)

Par

Larry M. Bush

, MD, FACP, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La nocardiose est une infection (généralement des poumons) causée par les bactéries Gram positivesNocardia.

  • Les bactéries Nocardia peuvent infecter les poumons lorsqu’elles sont inhalées, et elles peuvent infecter la peau lorsqu’elles pénètrent dans la peau via une coupure ou une égratignure.

  • Les symptômes sont différents selon que les bactéries infectent les poumons (provoquant généralement toux, fièvre, frissons, douleur thoracique, faiblesse et perte d’appétit) ou la peau (abcès, qui peuvent s’écouler à la surface de la peau).

  • Pour diagnostiquer la nocardiose, les médecins examinent un échantillon de tissu infecté au microscope et l’envoient à un laboratoire pour le mettre en culture

  • La nocardiose est traitée avec un ou plusieurs antibiotiques.

Plusieurs espèces de Nocardia infectent l’homme. Nocardia asteroides provoque généralement des infections pulmonaires et généralisées. Une autre espèce est généralement responsable d’infections cutanées, particulièrement chez les personnes vivant dans des régions tropicales.

Les personnes sont infectées lorsque :

  • Elles inhalent de la poussière contenant des bactéries Nocardia, entraînant une infection pulmonaire.

  • De la terre ou de l’eau contenant les bactéries pénètre dans la peau via une coupure ou une égratignure, entraînant une infection cutanée.

La nocardiose est rarement transmise d’une personne à une autre.

Les bactéries Nocardia peuvent se propager au tissu adjacent ou par la circulation sanguine pour infecter n’importe quel organe. Elles infectent le plus couramment le cerveau, la peau, les reins, les os ou les muscles. Des abcès (poches de pus) peuvent se former dans les organes infectés.

Une nocardiose peut survenir n’importe où dans le monde et affecter des personnes de tout âge. Mais elle est plus fréquente chez les personnes âgées, tout spécialement les hommes, et chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Toutes les affections suivantes, qui affaiblissent le système immunitaire, augmentent le risque de contraction de nocardiose :

La nocardiose est considérée comme infection opportuniste, car elle se développe chez des personnes dont le système immunitaire est affaibli. Toutefois, environ 20 à 30 % des personnes atteintes de nocardiose ne présentent pas de trouble ou d’affection augmentant le risque.

On estime que près de 500 à 1 000 nouveaux cas de nocardiose surviennent chaque année aux États-Unis.

Symptômes

Les symptômes de la nocardiose peuvent être brefs (aigus) ou durer longtemps (chroniques).

Infection pulmonaire

Si les poumons sont infectés, les symptômes incluent généralement toux, fièvre, frissons, douleur thoracique, faiblesse, perte d’appétit et perte de poids.

Infection cutanée

Si la peau est infectée, des abcès se forment souvent au niveau de la peau ou des tissus sous-cutanés. La peau affectée peut être ferme, rouge, chaude et sensible au toucher. Un nodule contenant du pus peut se former et se propager sous la peau ou via les vaisseaux lymphatiques. Des canaux peuvent se former entre le nodule et la peau, et le pus peut s’écouler à travers ces canaux jusqu’à la surface de la peau.

Infection cérébrale

Chez la moitié des personnes souffrant de nocardiose, l’infection se propage au cerveau, provoquant une accumulation de pus (abcès). Un abcès cérébral cause des céphalées sévères et des symptômes tels que faiblesse, confusion et convulsions.

Diagnostic

  • Examen au microscope ou mise en culture

Les médecins peuvent diagnostiquer la nocardiose en identifiant les bactéries Nocardia dans un échantillon de tissu infecté examiné au microscope. Sinon, ils peuvent envoyer un échantillon de tissu infecté à un laboratoire où la bactérie Nocardia, si elle est présente, peut être mise en culture et identifiée. Les médecins localisent le tissu infecté au cours d’un examen clinique ou sur une radiographie ou un autre examen d’imagerie.

Si les bactéries Nocardia sont identifiées, elles sont analysées pour déterminer quels antibiotiques sont efficaces (procédé appelé antibiogramme).

Pronostic

Sans traitement, la nocardiose impliquant les poumons ou qui s’est étendue est généralement mortelle. Avec un traitement approprié, les personnes ayant un système immunitaire anormal peuvent mourir dans 10 % des cas, tout particulièrement si l’infection n’affecte que les poumons. Mais même avec un traitement, plus de la moitié des personnes ayant un système immunitaire affaibli meurent.

Les infections cutanées disparaissent chez la plupart des personnes après le traitement antibiotique.

Traitement

  • Antibiotiques

La nocardiose est traitée avec un ou plusieurs antibiotiques pendant plusieurs mois, voire plus. L’association triméthoprime/sulfaméthoxazole est souvent utilisée. Si les personnes ont un système immunitaire affaibli ou si l’infection s’est propagée, elles doivent prendre un second antibiotique. Le traitement est instauré avant que les médecins n’obtiennent les résultats des analyses. Les antibiotiques peuvent ensuite être ajustés selon les résultats de l’antibiogramme.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du COVID-19
Vidéo
Présentation du COVID-19
Modèles 3D
Tout afficher
Varicelle
Modèle 3D
Varicelle

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE