Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Babésiose

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale déc. 2020| Dernière modification du contenu déc. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La babésiose est due à une infection des globules rouges par un parasite unicellulaire, un protozoaire du genre Babesia.

  • La babésiose est transmise par la tique du cerf (Ixodidae), qui est également vectrice de la maladie de Lyme.

  • La babésiose peut être responsable d’une fièvre, de maux de tête, de courbatures et d’une fatigue.

  • Pour diagnostiquer la babésiose, le médecin examine un échantillon de sang au microscope à la recherche de protozoaires ou réalise des analyses de sang.

  • Le fait d’éviter les morsures de tiques permet de prévenir la babésiose.

  • La plupart des personnes en bonne santé par ailleurs n’ont pas à être traitées, mais si des symptômes se développent, elles reçoivent généralement une association de médicaments.

Les Babesia sont des protozoaires qui vivent dans les globules rouges et peuvent à terme les détruire. La babésiose est transmise par la tique du cerf (famille des Ixodidae), qui est également vectrice de la maladie de Lyme. Ces tiques peuvent être infectées par les protozoaires responsables de la babésiose et les bactéries responsables de la maladie de Lyme ou celles responsables d’autres maladies transmises par des tiques, telles que l’anaplasmose.

La babésiose est fréquente chez les animaux mais relativement rare chez l’homme. En 2017, 2 358 cas de babésiose ont été recensés aux États-Unis. Babesia microti infecte la population vivant dans les îles au large des côtes ou dans les régions côtières des États du Massachusetts, de Rhode Island, du Connecticut, de New York (y compris l’est de Long Island et Shelter Island) et du New Jersey. Des cas ont aussi été recensés dans le Wisconsin et au Minnesota. Différentes espèces de Babesia infectent les populations des États du Missouri, de Washington et de la Californie, ainsi que d’autres régions du monde.

Symptômes

Chez certaines personnes atteintes de babésiose, en particulier celles âgées de moins de 40 ans, il n’y a aucun symptôme. Les nourrissons peuvent présenter une forme légère à sévère de la maladie.

Les symptômes de la babésiose apparaissent généralement environ 1 à 2 semaines après que les personnes ont été mordues. Les personnes peuvent présenter de la fièvre, des céphalées, des douleurs articulaires et musculaires et de la fatigue. Chez les personnes en bonne santé, les symptômes disparaissent généralement au bout d’une semaine. La destruction des globules rouges (hémolyse) peut provoquer une anémie (anémie hémolytique) et une jaunisse (la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes) dans les cas sévères. Le foie et la rate augmentent souvent de volume.

Le risque de maladie grave et de décès est plus élevé chez les personnes qui ont fait l’objet d’une splénectomie (ablation de la rate) ou qui sont traitées par des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire ou qui sont atteintes d’un déficit du système immunitaire (en particulier en cas de SIDA). Chez ces personnes, les symptômes de la babésiose peuvent ressembler à ceux du paludisme à falciparum (tels que forte fièvre, anémie, urines foncées, jaunisse et insuffisance rénale).

Diagnostic

  • Analyse d’un échantillon de sang

  • Analyses de sang

Les médecins peuvent suspecter une babésiose chez les personnes qui présentent des symptômes caractéristiques et une anémie hémolytique, et qui vivent ou ont voyagé dans une région où cette infection est fréquente. Souvent, les personnes ne se rappellent pas avoir été mordues par une tique.

Le médecin diagnostique la babésiose généralement en examinant un échantillon de sang au microscope à la recherche de Babesia. Pour identifier les protozoaires, un échantillon de sang peut être analysé à la recherche du matériel génétique (ADN) de Babesia ou d’anticorps dirigés contre Babesia. (Les anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire qui participent à la défense de l’organisme contre une attaque particulière, y compris celle des parasites.)

Prévention

Dans les régions où les tiques du cerf sont fréquentes, le risque de contracter une babésiose peut être réduit en prenant des mesures préventives contre les piqûres de tiques.

Pour éviter d’attraper une tique ou de se faire mordre, il faut :

  • Rester sur les chemins et les sentiers lorsqu’on marche dans les bois

  • Marcher au milieu des sentiers pour éviter de se frotter contre les buissons et les mauvaises herbes

  • Ne pas s’asseoir sur le sol ou sur des murs de pierre

  • Porter des chemises à manches longues

  • Porter des pantalons longs et insérer les bas de pantalon dans les bottes ou les chaussettes

  • Porter des vêtements clairs permettant de repérer les tiques plus facilement.

  • Appliquer sur la peau un insecticide répulsif contenant du diéthyltoluamide (DEET)

  • Appliquer sur les vêtements un insecticide répulsif contenant de la perméthrine ou porter des vêtements prétraités avec de la perméthrine

Pour extraire la tique, on doit utiliser des pinces à pointe fine, pour saisir la tête de la tique ou la partie de sa bouche qui a pénétré dans la peau et l’extraire d’un mouvement sec. Le corps de la tique ne doit pas être saisi ni écrasé. On ne doit pas utiliser de vaseline, d’alcool, d’allumettes ou d’autres produits irritants pour extraire la tique.

Pour prévenir la transmission, les personnes qui ont eu une babésiose ne doivent pas donner leur sang et probablement pas leurs organes. Aux États-Unis, un dépistage est désormais réalisé chez les donneurs de sang et d’organes dans les États où l’incidence de l’infection est relativement élevée.

Les tiques

Les tiques

Traitement

  • Lorsqu’un traitement est nécessaire, atovaquone plus azithromycine ou quinine plus clindamycine

Généralement, aucun traitement n’est nécessaire pour un cas léger de babésiose chez les sujets en bonne santé dont la rate fonctionne normalement, car l’infection disparaît généralement d’elle-même.

Les personnes présentant des symptômes sont généralement traitées par atovaquone (médicament généralement utilisé pour traiter infections à protozoaires) plus azithromycine (antibiotique). De la quinine (utilisée pour traiter le paludisme) et de la clindamycine (antibiotique) sont utilisées pour traiter les cas sévères. L’association atovaquone et azithromycine présente moins d’effets secondaires et est aussi efficace que l’association quinine et clindamycine chez les personnes présentant une babésiose légère à modérée.

Informations supplémentaires

  • Centers for Disease Control and Prevention (Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies) : Babésiose

Médicaments mentionnés dans cet article

Nom générique Sélectionner les dénominations commerciales
MEPRON
QUALAQUIN
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Amibiase
Lorsque les symptômes de l’amibiase apparaissent, ils peuvent inclure chacune des propositions suivantes, SAUF :
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE