Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Lésions génitales

Par

Noel A. Armenakas

, MD, Weill Cornell Medical School

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La plupart des lésions génitales affectent les hommes et peuvent inclure des lésions des testicules, du scrotum et du pénis. Les lésions génitales surviennent le plus souvent sur le champ de bataille, en raison de l’utilisation de dispositifs explosifs au sol. La mutilation génitale consistant à retirer le clitoris chez les femmes, qui est pratiquée dans certaines cultures, est une forme de traumatisme génital et de maltraitance des enfants.

Plusieurs types de lésions peuvent affecter le pénis. Le pénis peut aussi être partiellement ou complètement sectionné. Il est parfois possible de rattacher le pénis par intervention chirurgicale, mais dans ce cas une perte de sensibilité et de fonction est fréquente. La pose d’anneaux péniens pour rétrécir le pénis et améliorer les érections peut étrangler le pénis et causer des lésions permanentes. Il suffit généralement d’enlever les anneaux pour remédier à la situation. Les lésions pénétrantes, notamment par morsure d’animaux et humaines et par balle, sont moins fréquentes et peuvent également mettre en cause l’urètre. Une chirurgie peut être nécessaire pour traiter les lésions du pénis et les lésions de l’urètre.

Coupures du pénis

Il est assez fréquent de coincer le pénis dans la fermeture éclair du pantalon, surtout chez les enfants, mais le plus souvent la plaie bénigne qui en résulte guérit rapidement. L’objectif est simplement de les maintenir propres. Des antibiotiques doivent être administrés si les coupures s’infectent.

Fracture du pénis

Un recourbement excessif peut fracturer le pénis. Ceci peut se produire pendant des rapports sexuels vigoureux si le pénis heurte l’os iliaque de la partenaire. Une fracture du pénis peut également impliquer une lésion urétrale. La « fracture » est en fait une déchirure de la paroi (albuginée) recouvrant l’une des deux structures tubulaires du pénis (corps caverneux) accueillant le flux sanguin supplémentaire qui maintient l’érection.

Les hommes ressentent une douleur immédiate, avec gonflement et décoloration, puis le pénis paraît déformé. Le recours à la chirurgie en urgence est généralement nécessaire pour réparer la fracture et prévenir les anomalies de courbure du pénis ou une dysfonction érectile permanente.

Le saviez-vous ?

  • Les fractures du pénis surviennent en général au cours de rapports sexuels particulièrement intenses.

Lésion du scrotum et des testicules

La position du scrotum expose particulièrement celui-ci aux lésions. La plupart des lésions sont dues à un coup direct (par exemple, un coup de pied ou un écrasement). Cependant, il arrive que le scrotum et les testicules soient transpercés par balle ou par arme blanche. Exceptionnellement, le scrotum peut faire l’objet d’une infection grave à évolution rapide comme la gangrène. Si la gangrène se développe, les tissus mis en cause sont retirés chirurgicalement et les hommes reçoivent des antibiotiques à large spectre par voie intraveineuse. On peut avoir recours à la chirurgie reconstructrice une fois que l’infection est contrôlée.

Une lésion testiculaire entraîne une douleur soudaine, intense, souvent accompagnée de nausées et de vomissements. Une poche de glace, un suspensoir et des médicaments contre la douleur et la nausée permettent de traiter efficacement les contusions des testicules (saignement dans et autour des testicules). Une échographie est réalisée pour confirmer s’il y a eu rupture des testicules. La rupture des testicules impose la réparation chirurgicale. La lésion des testicules peut détruire la capacité de production de sperme ou d’hormones sexuelles (principalement la testostérone). Si les deux testicules sont lésés, il peut s’avérer nécessaire d’administrer un substitut de testostérone. Si un seul testicule est lésé, le testicule sain produit normalement suffisamment de testostérone pour les besoins de l’organisme.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
En pont
Vidéo
En pont
1. S’allonger sur le dos, les genoux fléchis et les pieds appuyés sur le sol/la table. ...
Modèles 3D
Tout afficher
Déchirure de la coiffe des rotateurs
Modèle 3D
Déchirure de la coiffe des rotateurs

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE