Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Recompression

(oxygénothérapie hyperbare)

Par

Richard E. Moon

, MD, Duke University Medical Center

Dernière révision totale juin 2021| Dernière modification du contenu juin 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

La recompression consiste à administrer de l’oxygène pur pendant plusieurs heures dans une chambre étanche, sous des pressions supérieures à 1 atmosphère.

La recompression produit quatre effets sur le sang qui s’avèrent utiles pour traiter les accidents de plongée :

  • augmentation de la concentration d’oxygène

  • diminution de la concentration d’azote

  • diminution de la concentration de monoxyde de carbone

  • diminution de la taille des bulles de gaz

Le traitement par oxygénothérapie dans une chambre hyperbare est souvent appelé oxygénothérapie hyperbare, principalement lorsque l’oxygène est administré à haute concentration, plutôt que pour traiter l’accident de décompression ou l’embolie gazeuse artérielle. L’oxygénothérapie hyperbare est utilisée pour plusieurs troubles non liés à la plongée.

Troubles traités par l’oxygénothérapie hyperbare

L’oxygénothérapie hyperbare semble bénéficier aux personnes affectées des troubles suivants. À savoir :

Il est moins certain que l’oxygénothérapie hyperbare soit efficace pour aider les personnes atteintes d’autres troubles, et des études sur ces troubles sont encore en cours :

  • Abcès cérébral et infection causée par l’actinomycose

  • Anémie sévère et tension artérielle très basse en raison de la perte de sang lorsqu’une transfusion ne peut pas être réalisée

Dans le cas d’un accident de décompression, plus la recompression est entreprise rapidement et meilleur le résultat sera probablement. La recompression peut toutefois être utile même si elle est initiée plusieurs jours après la remontée à la surface. Certains caissons ont de la place pour plusieurs personnes, d’autres pour une personne seulement. Les traitements sont généralement administrés une ou deux fois par jour pendant un maximum de 300 minutes. Le plus souvent, on administre de l’oxygène pur sous 2,5 à 3 atmosphères de pression Pression sous-marine La plongée sous-marine est une activité comportant des risques de blessures, dont la plupart sont causées par des changements de pression. Ces troubles peuvent aussi affecter les personnes qui... en apprendre davantage .

Pendant la grossesse, un seul traitement de recompression pour une maladie aiguë, comme un accident de décompression Accident de décompression L’accident de décompression est un trouble au cours duquel l’azote, qui s’est dissout dans le sang et les tissus lorsque la pression était élevée, forme des bulles gazeuses... en apprendre davantage ou une intoxication au monoxyde de carbone Intoxication par le monoxyde de carbone Des problèmes pendant la plongée peuvent entraîner des effets toxiques dus aux gaz tels que l’azote, l’oxygène, le dioxyde de carbone et le monoxyde de carbone. (Voir également... en apprendre davantage , est généralement considéré comme sûr. Cependant, il est habituellement préférable d’éviter de réaliser plusieurs oxygénothérapies hyperbares pendant la grossesse, en raison des effets nocifs possibles des concentrations élevées d’oxygène sur le fœtus. La recompression peut entraîner des problèmes semblables à ceux qui surviennent en cas de barotraumatisme Barotraumatisme Le barotraumatisme est une lésion tissulaire provoquée par une variation de pression qui comprime ou dilate les gaz contenus dans différentes parties de l’organisme. Les poumons... en apprendre davantage . Elle peut également causer temporairement une myopie, des taux bas de glycémie (hypoglycémie), ou rarement, des effets toxiques sur les poumons ou des convulsions.

Les plongeurs devraient connaître la localisation du caisson de recompression le plus proche, les moyens les plus rapides de s’y rendre et la source la plus adéquate à consulter par téléphone. Ces informations sont également disponibles sur le réseau d’assistance aux plongeurs Divers Alert Network (919-684-9111) ou auprès de Duke Dive Medicine (919-684-8111) 24 h/24.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE