Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Luxations du genou

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources liées au sujet

Les luxations du genou surviennent lorsque l’extrémité du fémur ne touche plus le tibia. Les luxations du genou peuvent altérer l’apport sanguin vers la partie inférieure de la jambe, entraînant parfois l’amputation.

  • Généralement, le genou est luxé lorsqu’une force importante pousse ou plie le genou au-delà de ses limites normales.

  • Le genou est souvent évidemment déplacé et est toujours douloureux et enflé, et les personnes ne peuvent pas marcher.

  • Généralement, les médecins peuvent diagnostiquer un genou luxé en examinant l’articulation, mais des radiographies sont réalisées sous plusieurs angles pour confirmer le diagnostic.

  • Les médecins doivent rechercher d’éventuelles lésions artérielles, qui peuvent accompagner une luxation du genou, car une chirurgie doit être réalisée immédiatement si la circulation du sang est altérée.

  • Après avoir donné aux personnes des médicaments pour rendre la procédure plus tolérable, les médecins remettent l’articulation en place en la manipulant et posent une attelle sur le genou, mais le genou doit généralement être réparé chirurgicalement par la suite.

(Voir également Présentation des luxations.)

Les luxations du genou diffèrent des luxations de la rotule et sont beaucoup plus graves.

Le genou peut être luxé lorsque la partie inférieure de la jambe est poussée en avant au-delà des limites normales de l’articulation du genou (hyperextension du genou). Dans ce cas, le tibia est poussé devant le fémur. Le tibia peut également être poussé derrière le fémur ou sur un côté.

La plupart des luxations du genou sont dues à une force importante, comme c’est le cas dans les accidents de la route à grande vitesse. Cependant, une légère commotion, comme lorsque l’on marche dans un trou, peut parfois déplacer le genou en cas de torsion simultanée de l’articulation. En outre, chez les personnes obèses, une luxation du genou peut survenir lors d’une simple chute au sol.

La luxation du genou altère toujours les structures supportant l’articulation du genou (comme les ligaments et les tendons), rendant l’articulation instable, parfois de manière irréversible.

Les artères et les nerfs sont également souvent altérés. Si une artère est atteinte, l’apport sanguin alimentant la partie inférieure de la jambe peut être perturbé et les tissus peuvent mourir. Si ce problème n’est pas identifié et traité, la jambe peut devoir être amputée.

Symptômes

Généralement, le genou est évidemment déplacé. Le genou est douloureux et enflé, et les personnes ne peuvent pas marcher.

Le genou se remet parfois en place spontanément avant que les personnes ne puissent consulter un médecin, mais le genou reste enflé et instable.

La partie inférieure de la jambe peut être engourdie et être pâle. Ces symptômes peuvent indiquer qu’une artère est altérée et que l’apport sanguin est perturbé ou qu’un nerf est endommagé.

Diagnostic

  • Radiographies

  • Examen clinique

  • Évaluation des artères et des nerfs, généralement à l’aide d’une angiographie par tomodensitométrie (TDM)

Si les personnes suspectent que leur genou est luxé, elles doivent aller aux urgences immédiatement.

Le saviez-vous ?

  • Les personnes qui présentent un signe avant-coureur de luxation du genou doivent se rendre immédiatement aux urgences.

Les médecins peuvent généralement identifier un genou luxé lorsqu’ils examinent l’articulation. Néanmoins, des radiographies sont réalisées sous plusieurs angles. Sauf si le genou s’est remis en place spontanément, des radiographies peuvent confirmer le diagnostic. Les radiographies peuvent également identifier des fractures.

Afin de déterminer si des artères sont altérées, les médecins recherchent un pouls dans la partie inférieure de la jambe, généralement plusieurs fois sur une certaine période. Ils peuvent également comparer la tension artérielle de la jambe affectée à celle du bras. Cependant, l’angiographie par TDM est la meilleure manière de détecter des lésions artérielles après une luxation du genou.

Si les examens ou les symptômes suggèrent que l’afflux sanguin dans les tissus n’est pas suffisant, les médecins consultent un chirurgien pour réparer les artères lésées. Il est essentiel d’identifier rapidement les artères lésées, car si les tissus de la partie inférieure de la jambe sont privés d’oxygène pendant plus de 8 heures, cela augmente significativement le risque d’une amputation.

Si les artères ne sont pas altérées, les médecins mobilisent doucement l’articulation afin de déterminer dans quelle mesure les ligaments sont atteints.

Les médecins recherchent également une lésion nerveuse, par exemple, en demandant aux personnes de bouger le pied vers le haut et le bas et de tourner le pied vers l’intérieur et l’extérieur et en déterminant s’il existe un engourdissement.

Traitement

  • Manœuvre pour remettre l’articulation en place

  • Orthèse

  • Parfois, chirurgie

Les médecins remettent immédiatement l’articulation en place en la manipulant (réduction fermée). Avant cette manœuvre, les personnes reçoivent un sédatif et un analgésique, mais elles restent conscientes. Après la réduction, le genou est immobilisé avec une attelle.

Si les artères sont lésées, les médecins consultent un chirurgien spécialisé dans la réparation des vaisseaux sanguins, et les artères sont immédiatement réparées par voie chirurgicale. Si les artères ne sont pas atteintes, la chirurgie pour réparer les ligaments endommagés du genou est généralement réalisée après la disparition du gonflement.

Si le genou est très instable, un fixateur externe peut être appliqué. Ce dispositif est un cadre formé de tiges fixé à l’extérieur de la jambe par des broches en acier inoxydable insérées au travers de la peau dans l’os.

Des radiographies sont généralement réalisées pour confirmer que l’articulation a été remise en place.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Étirement des muscles extenseurs du poignet
Vidéo
Étirement des muscles extenseurs du poignet
1. Commencer avec le coude droit, la paume vers le bas. 2. Sans utiliser la main, saisir...
Modèles 3D
Tout afficher
Os du pied
Modèle 3D
Os du pied

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE