Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Alimentation et cancer

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

L’alimentation peut-elle provoquer un cancer ou l’empêcher ?

De nombreuses études ont tenté de déterminer si l’alimentation (la consommation d’aliments spécifiques) augmente ou diminue le risque de développer un cancer.

  • On ne sait pas avec certitude l’effet que peuvent avoir certains aliments ou nutriments sur le risque de cancer, car les études menées ont des résultats contradictoires.

  • Les médecins savent que le surpoids ou l’obésité augmente le risque de cancer.

  • Certains types d’aliments ont été étudiés plus que d’autres, et les études de l’effet des aliments sur le cancer se poursuivent.

Certaines études montrent que les éléments suivants peuvent augmenter le risque de cancer :

  • Une supplémentation élevée en vitamine A, vitamine E ou calcium peut augmenter le risque de cancer de la prostate

  • Une alimentation riche en acide gras saturés

  • Une alimentation riche en acides gras de type oméga 3, comme le poisson, peut augmenter le risque de cancer de la prostate

  • Les viandes transformées, comme les viandes préparées pour les sandwiches, le jambon et les hot-dogs peuvent augmenter le risque de cancer de l’estomac et du côlon

  • Les viandes grillées ou bouillies

  • De grandes quantités d’aliments conservés dans le vinaigre ou salés peuvent augmenter le risque de cancer de l’estomac ou de la gorge

  • De grandes quantités de compléments à base de soja peuvent augmenter le risque de cancer du sein

Certaines études montrent que les éléments suivants peuvent réduire le risque de cancer :

  • Le lycopène, présent essentiellement dans les tomates

  • Un taux plus élevé en vitamine D et une supplémentation en calcium peuvent diminuer le risque de cancer du côlon

  • L’acide folique peut diminuer le risque de cancer du côlon

  • La vitamine D peut diminuer le risque de cancers de la prostate et du côlon

Les éléments suivants ont été étudiés, mais il n’a pas été démontré qu’ils augmentent ou diminuent le risque de cancer :

  • Vitamines ou autres substances ayant une activité antioxydante, comme le sélénium

  • Aliments issus de l’agriculture biologique, transgéniques ou traités avec des pesticides pour tuer les parasites

  • Café et thé

  • Aliments riches en fibres

  • L’apport de fluor dans l’eau ou dans le dentifrice

  • Additifs alimentaires

  • Ail

  • Aliments irradiés pour tuer les micro-organismes

  • Saccharine (édulcorant artificiel)

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Aperçu sur le cancer
Vidéo
Aperçu sur le cancer

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT DE LA PAGE