Le Manuel Merck

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des bactéries

Par

The Manual's Editorial Staff

Examen médical mars 2022
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Voir les données détaillées

Que sont les bactéries ?

Les bactéries sont de minuscules organismes vivants. Ils sont si petits qu’ils ne peuvent être observés qu’au microscope. Un cheveu humain est 100 fois plus large que de nombreuses bactéries fréquentes. Les bactéries ne sont pas identiques aux autres micro-organismes, tels que les virus Présentation des infections virales ou les champignons Présentation des infections fongiques .

Il existe des milliers de types différents de bactéries. Les bactéries ont de nombreuses formes différentes, ce qui aide les médecins à les identifier.

Les bactéries vivent presque partout, notamment :

  • Dans le sol

  • Dans l’eau

  • Sur la peau

  • Dans la bouche, les intestins et le vagin

Les bactéries se reproduisent très rapidement dans des conditions favorables. Quelques bactéries peuvent devenir des milliards de bactéries en une seule journée.

Qu’est-ce qu’une infection bactérienne ?

Une infection se produit lorsque des bactéries envahissent une partie de l’organisme et rendent la personne malade. Infections bactériennes fréquentes :

Certaines bactéries libèrent des substances chimiques toxiques appelées toxines. Les toxines peuvent se propager dans l’organisme et affecter des zones que les bactéries n’ont pas envahies. Maladies provoquées par des toxines bactériennes :

Toutes les bactéries rendent-elles malade ?

Non, de nombreuses bactéries ne provoquent aucune infection. Certaines bactéries sont même utiles. De nombreuses bactéries qui vivent sur la peau ou dans l’organisme sont normales et inoffensives. Elles constituent ce que l’on appelle la flore résidente Flore résidente . Cependant, d’autres bactéries qui s’accumulent sur ou dans l’organisme peuvent l’attaquer.

Comment contracter une infection bactérienne ?

Les bactéries nocives peuvent pénétrer dans l’organisme de différentes manières. Vous pouvez :

  • Manger ou boire quelque chose contenant des bactéries

  • Respirer de l’air qui transporte des bactéries

  • Toucher un élément contaminé par des bactéries, puis vous toucher la bouche, le nez ou les yeux

  • Une coupure, une éraflure ou une brûlure laisse pénétrer des bactéries dans la peau

Certaines bactéries nocives, comme celles à l’origine du tétanos, proviennent de l’environnement. Cependant, la plupart des bactéries nocives proviennent de personnes ou parfois d’animaux infectés.

Parfois, les bactéries normales de l’organisme se trouvent au mauvais endroit. Par exemple, les bactéries intestinales normales peuvent provoquer une infection si elles pénètrent dans la vessie ou dans la circulation sanguine.

Comment l’organisme se défend-il contre les bactéries ?

L’organisme a plusieurs manières de se défendre contre les bactéries :

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une infection bactérienne ?

Les médecins suspectent une infection bactérienne d’après les symptômes. Ils envoient généralement un échantillon au laboratoire pour rechercher des bactéries. Selon le site potentiel de l’infection, ils peuvent envoyer un échantillon de :

  • Sang

  • Urine

  • Expectorations (mucus expulsé en toussant)

  • Prélèvements au niveau de la gorge, du pénis ou du vagin

Le laboratoire peut indiquer au médecin si des bactéries sont présentes, leur type et quels antibiotiques pourraient les tuer.

Comment les médecins traitent-ils une infection bactérienne ?

L’organisme peut lutter seul contre certaines infections bactériennes. Toutefois, pour de nombreuses infections bactériennes, les médecins administrent :

Les antibiotiques, comme la pénicilline, sont des médicaments qui tuent les bactéries. Il existe de nombreux antibiotiques différents. Un antibiotique donné n’est efficace que contre certaines bactéries.

En cas d’infection bactérienne grave, il peut être nécessaire d’être hospitalisé(e) et de recevoir des antibiotiques par voie intraveineuse (directement dans une veine).

Qu’est-ce que la résistance aux antibiotiques ?

La résistance aux antibiotiques (ou antibiorésistance) signifie qu’une bactérie ne peut pas être tuée par un antibiotique donné.

Les bactéries sont naturellement résistantes à certains antibiotiques. Cependant, les bactéries deviennent fréquemment résistantes aux antibiotiques qui étaient efficaces auparavant. Elles deviennent résistantes parce que leurs gènes mutent. Elles transmettent ces gènes de résistance à leurs descendants.

La résistance aux antibiotiques est très problématique. Les infections résistantes nécessitent des antibiotiques plus puissants qui ont souvent des effets indésirables graves. Même avec des antibiotiques puissants, des milliers de personnes meurent chaque année d’infections résistantes aux antibiotiques.

Plus des antibiotiques sont utilisés, plus il est probable que des bactéries résistantes se développent. Cela signifie qu’une résistance aux antibiotiques se développe souvent dans les hôpitaux et également dans certaines fermes où les animaux reçoivent régulièrement des antibiotiques. Les bactéries résistantes peuvent se transmettre d’homme à homme. Cette propagation est particulièrement dangereuse dans les hôpitaux, où de nombreuses personnes ont un système immunitaire Présentation du système immunitaire affaibli ou sont déjà gravement malades.

Comment prévenir les infections bactériennes ?

Pour prévenir les infections bactériennes :

  • Se laver les mains souvent, surtout si la personne manipule des aliments ou si elle est beaucoup en contact avec d’autres personnes

  • Préparer et cuire correctement les aliments

  • Avoir des rapports sexuels protégés

  • Recevoir les vaccins Présentation de l’immunisation indiqués comme nécessaires par le médecin

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT DE LA PAGE